Les bonnets rouges, nigauds et autres factieux


J’entendais ce matin l’interview d’un bonnet rouge de la première heure (je crois que c’était le maire de Carhaix) refusant que l’on amalgame les bonnets rouges qui ont sifflé Hollande hier lors de la commémoration du 11 novembre aux … bonnets rouges.

Avouez pourtant qu’il n’y a rien qui ressemble plus à un bonnet rouge qu’un autre bonnet rouge (et beaucoup de siffleurs d’hier portaient un bonnet rouge, ce fait est indiscutable).  En même temps, je veux bien concéder qu’il n’y a rien de plus simple que de se mettre un bonnet rouge sur la tête pour se faire passer pour … un bonnet rouge.  Comment donc s’y retrouver ?  Comme nos amis du NPA ou d’ATTAC, ou plus généralement, comme tous ces salariés en proie au désespoir, je vous sens désorienté, confus ;-).  Vous hésitez :-D.   Comment savoir si l’on doit, oui ou non, soutenir ce ramassis hétéroclite ?

Le vendredi 8 novembre au petit matin, à l’heure où la rosée blanchit la campagne, et le gaz carbonique noircit la ville, Jean-Luc Mélenchon proposait, à la matinale d’RTL (pourtant radio qui se dispute âprement avec RMC le titre tant convoité de plus grande radio des beaufs de droite), une manifestation le 1er décembre à Paris (Bercy) pour la révolution fiscale et contre l’augmentation de la TVA au 1er janvier.  Quelques heures plus tard, Thierry Merret, président de la FDSEA du Finistère et porte-parole des organisateurs de la manifestation des beaux nez rouge de Quimper, voulant probablement reprendre la main, appellait sur BFM-TV (chaîne TV d’infos qui se dispute âprement avec i-Télé le titre tant convoité de plus grande chaine TV d’info des bourgeois de droite) à un défilé « quelque part en Bretagne », pour la veille, le 30 novembre.

Lorsque (pour je ne sais quelle obscure raison impardonnable ;-)) on ne suit pas ces affaires-là de (très) près, les mots d’ordre des deux manifestations peuvent paraître assez similaires puisque leur cible officielle concerne une taxe.  La TVA pour l’une, l’écotaxe pour l’autre.  Concentration.  Pour Jean-Luc Mélenchon, la manif du 1er décembre a pour objectif de protester « contre la fiscalité qui favorise les actionnaires et parasite le travail de tous les salariés du pays », et plus précisément, « contre l’augmentation de la TVA qui va ponctionner tous les ménages. »  Et pour Thierry Merret, même si l’objectif de « sa manif » n’est pas aussi clairement énoncé, on peut facilement imaginer qu’il s’agit, dans la continuité de la revendication antérieure du mouvement des bonnets rouges, de demander la suppression définitive de l’écotaxe en Bretagne.

Hum.  Là encore, vous êtes troublé. Si, si, je le sens bien.  Avec qui dois-je défiler pour marquer ma volonté d’un véritable changement de cap, vous demandez-vous ?  Quelle manifestation choisir ?  Voilà la question qui vous hante !

Laissez moi vous aider à y voir plus clair ;-).

Si on écoute les propos de Thierry Merret au micro de BFM, sous la pluie Rennaise (aïe, pas sur la tête, je plaisante), il s’agit de « rassembler ceux qui veulent vivre, travailler et décider au pays ».  Ben voilà !  Ça, c’est fédérateur !  Qui voudrait sérieusement ne pas pouvoir vivre, travailler ou décider au pays ?  Tiens, et pourquoi pas une manif pour rassembler tous ceux qui veulent être heureux.  Ce serait cool, non ?  Ce genre de vœu pieu, largement digne du président maudit, j’ai nommé Hollande, ne présente aucun intérêt politique.  Continuons, donc.  L’armure commence à se fissurer un peu plus loin dans l’interview:

« nous, ce qu’on demande, c’est libérer les énergies, pouvoir avoir moins de contraintes administratives, moins de contraintes fiscales et sociales ».

Ah, là, on commence à voir se dessiner quelque chose.  Rassurez-moi, faut quand même pas un Doctorat en Sciences Politiques avec mention Très Bien pour décrypter derrières ces paroles convenues les mantras les plus éculés de la droite la plus ultra-libérale, si ?  « Libérer les énergies » !  « Moins de contraintes administratives, moins de contraintes fiscales et sociales » !  C’est clair, non ?  On dirait du Parisot Gattaz dans le texte.  Allez, avouez qu’il faut quand même être bien nigaud pour se laisser embobiner par ces clowns et croire manifester pour la défense de son emploi en s’acoquinant avec ceux qui demandent (et obtiennent), par exemple, plus de flexibilité pour vous virer !

Toujours hésitant ?

Voyons.  J’sais pas vous, mais moi, j’aime bien savoir à côté de qui je défile.  Pour la marche du 1er décembre, les choses sont claires.  L’appel est lancé par un des 2 co-présidents du Parti de Gauche, dont le programme est officiel, public, connu (pour peu qu’on regarde autre chose que TF1 et qu’on lise autre chose que Le Monde).  On adhère ou pas, mais il n’y a pas d’entourloupe.  C’est comme le Port Salut, c’est écrit sur la boîte.  Si on vient à la manif du 1er décembre, on sait exactement avec qui on passe son dimanche après-midi.  Avec … des gens de gauche.

En revanche, les pigeons bonnets rouges ne sont pas un parti politique, ils n’ont pas de statut, pas de charte, pas de projet, pas de plan, pas de vision de l’avenir, et encore moins de début de commencement d’ersatz de condensé de programme politique.  Le truc le plus officiel qu’ils puissent afficher est juste … une page Facebook créée le 27 octobre 2013 et sous–titrée « Cahier de doléances 2013 ».

Bien entendu, comme beaucoup de gens de droite qui s’ignorent (comme le MODEM ou le PS) ou de gens de droite qui s’en cachent (comme le FN), ils se prétendent ni de gauche, ni de droite, et contestent l’existence de la lutte des classes.  C’est d’ailleurs souvent à ça qu’on les reconnait. « Ni-gauche ni-droite » est le marqueur le plus pratique pour détecter immédiatement l’appartenance à la droite.  Bref, eux, se présentent ainsi:

« de tous les partis, toutes les régions, tous les milieux.  Nous sommes le peuple qui gronde. »

En parcourant leur liste de « doléances »,  c’est à dire leur ridicule page Facebook, l’unique moyen mis à notre disposition pour tenter de les cerner, deux caractéristiques ressortent néanmoins clairement:

  1. la haine viscérale qu’ils portent à l’impôt, de manière générale, et à tout ce qui représente l’état
  2. et l’intérêt particulier qu’ils portent … aux intérêts particuliers des Bretons.

Très peu républicain tout ça.  À la lecture des différents partages de liens, « j’aime » et commentaires, il est évident que l’on a bien affaire à un melting-pot composite de toutes les lies des pires droites réactionnaires, mêlant joyeusement, royalistes anachroniques, monarchistes tendance Maurrassienne, anti-parlementaristes primaires, identitaires de tous blocs, régionalistes et autres indépendantistes, patrons néolibéraux et penseurs 😀 ultra-libéraux, et tous les ultra-cathos anti-avortement et anti-mariage gay que la Bretagne compte.  Et aussi, c’est vrai, … quelques nigauds déboussolés noyés dans la masse.

Allez, pour le plaisir, un petit florilège des « doléances des bonnets rouges »:

  • Magnifique entrée en matière puisque, le jour même de la création de la page Facebook, le 27 octobre, l’administrateur partage, admirateur, un lien vers une chronique de « l’excellent » 😀 Nicolas Doze
  • le 28/10, commentaire d’un certain Léo de Hurlevent, membre de « NOUVELLE ACTION ROYALISTE », qui nous parle de « dictats du pouvoir républicain »
  • le 29/10, commentaire d’un certain Philippus de Lacuvivario: « Vive le roi de France et de Navarre, duc de Bretagne ! » et d’un certain Patrick Floc’h: « vive la bretagne libre les bretons n’ont pas besoin de la France »
  • le 30/10, et à maintes autres reprises, soutien d’un certain Alain Sandler et de son cercle des citoyens français, obscur mouvement de vieux croutons de la droite revancharde qui proposent, entre autres, de « Lutter contre le laxisme qui permet les délinquances de toute sorte », de « améliorer la compétitivité du pays (…) pour produire plus et mieux », de « Mettre en place un statut du salarié (…) en remplacement des règles rigides du code du travail qui défavorisent l’emploi », de  « ramener la dette abyssale dans des proportions acceptables en réduisant rapidement et très fortement les déficits chroniques pour parvenir à les supprimer en respectant la règle d’or », ou encore de « Réguler drastiquement les frais de fonctionnement de l’état ».
  • le 2/11, encore un revanchard de droite aigri, un certain Bruno Galetto: « Habitant en Bretagne , je soutiens les Bonnets rouges pour leur action car on ne peut pas continuer comme cela , mais n ‘oubliez pas les Bretons que vous avez massivement voté à gauche et notamment à la dernière présidentielle !!!!!! Il faudra peut être changer votre façon de voter ! »
  • le 4/11, commentaire d’un certain David Duquesne:  « Le gros du problème vient du train de vie de l’état,du coup des privilèges, du gaspillage et du social à outrances. »
  • le 9/11, commentaire d’un certain Lambert Huet, qui a au moins le mérite d’assumer (lui) être Jeune UMP (sûrement très jeune, vus l’orthographe, la grammaire et la construction de phrases): « Le gouvernement veut nous saigner tous ! Le gouvernement nous ment ! Eco taxe veut le remettre en juillet pendant que notre mouvement va s arrêter mais le gouvernement ce trompe ! Lundi 11 a 11h11 sur mes champ à Paris ! La révolte des français est en marche ! »
  • le 11/11, soutien d’une certaine Jelena Nedeljkovic, qui soutient également (d’après sa propre page Facbook) Marine Le Pen et d’un certain Patrice Farris qui n’a pas l’air de porter les fonctionnaires dans son cœur (qui est déjà, il est vrai, bien assez occupé par Johnny Hallyday, Mercedes-Benz et Le Figaro)

Et au milieu de cette marée réactionnaire coule une rivière de nigauds déboussolés, comme cette pauvre Milie Coquille qui, le 6/11, laisse ce commentaire, confondant de naïveté (mais peut-être, auquel cas j’espère qu’elle voudra bien me pardonner cette attaque infondée, Milie est-elle juste une jeune fille en fleur, pré-pubère, qui adoooore trop Justin Bieber, les pandas, les bébés phoque et son chat – je précise que j’adore également les pandas, les bébés phoque et mon chat,  quant à Justin Bieber, comment dire …): « au delà des partis politiques et au delà des syndicats….. juste des citoyens des humains qui ont envie d’autres choses…… »

Envie d’autres choses ?  Mais quoi ?

Hé, Milie, et vous autres nigauds à bonnets rouges, si vous voulez vraiment exprimer votre colère contre la politique de droite qui est à l’œuvre aujourd’hui et depuis plus de 20 ans (car rappelez-vous tout de même que c’est bien Nicolas Sarkozy qui a construit l’écotaxe que vous dénoncez aujourd’hui et que c’est également lui qui a voulu l’augmentation de la TVA, la « TVA-sociale » qui l’appelait alors pour vous faire avaler la pilule), n’hésitez plus, ne vous trompez plus, et rejoignez le camp de la défense du bien commun et de l’intérêt général, le camp de la gauche:

Advertisements

6 réflexions sur “Les bonnets rouges, nigauds et autres factieux

  1. @Gilbert Lerouge

    « Je suis en Argentine où tout n’est pas rose, les attaques contre Cristina ressemblent étrangement a celle de l’oligarchie en action en France. »
    Malheureusement, de tous temps, en tous lieux, l’oligarchie, avec son Talon de Fer comme l’appelait Jack London, a toujours été en action pour défendre très efficacement ses privilèges. Au moins, en Amérique du Sud, le peuple se bat fièrement (Équateur, Venezuela, Bolivie, Argentine, Uruguay, …) Bonne chance pour la suite.

    « J’ai vraiment peur que la France ne bascule à l’extrême droite. »
    Moi aussi.

    Et merci pour votre soutien.

    J'aime

  2. Bon ! Après avoir lu un tas d’âneries affligeantes style « bonnets rouges ». Ca fais du bien de se retrouver chez soi entre amis. Portez vous bien, manifestez bien. Je suis en Argentine où tout n’est pas rose, les attaques contre Cristina ressemblent étrangement a celle de l’oligarchie en action en France. J’ai vraiment peur que la France ne bascule à l’extrême droite.

    J'aime

  3. @obermeyer
    merci pour votre (fidèle) soutien, je vous dis au 1er décembre à Paris.

    @Hervé Dantel
    merci également, je n’étais pas au courant de cette « marche des républicains » (du PS)

    J'aime

  4. Bonjour, Pour info Dans la série bonnets rouges et rassemblements hétéroclites pas clair voici @MDRepublicains sur twitter appelant a une manif le 8 decembre contre la haine,l’homophobie,la xénophobie,probablement initié par des socialistes essayant de rattraper le train en marche http://m.rue89.com/#/news/247441 faites en bon usage sur votre blog que j’apprécie particulièrement Cordialement H Dantel

    J'aime

  5. Très bon article, plein de l’humour que j’aime, je me suis bien marré. évidemment la seule manif valable est celle proposée par JLM. Une petite suggestion aux nombreux camarades qui ne se trompent pas de bonnet : pourquoi ne pas réactualiser notre contre budget 2013 ( simplifié; recettes , dépenses ) le comparer avec le budget solférinien, l’imprimer et le distribuer partout. Ces quelques chiffres sont plus parlant qu’un long discours et pourraient convaincre bien des indécis …. quelque soit la couleurs de leurs bonnets !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s