Baromètre des intentions de vote : le raz-de-marée annoncé

Personne ne sait vraiment comment fonctionne ce baromètre, peut-être même pas ses concepteurs.  Mais comme beaucoup de monde le citait souvent, avant, quand Mme Lepen et M Macron flottait sur leur petit nuage, autant vous montrer sa toute dernière édition, toute chaude, d’aujourd’hui 16 avril, dans laquelle M Mélenchon passe devant Macron et se retrouve second à moins d’un point de Mme Lepen :

Selon les éditeurs du baromètre, cet outil « tente de déterminer les intentions de vote en temps réel à partir des citations exprimées au sujet de chaque candidat sur Internet (réseaux sociaux, etc.). Les citations à connotation positive ont un poids plus important que les citations à caractère neutre.  Servez-vous du baromètre davantage pour suivre de grandes tendances que pour obtenir des scores au dizième près. »

Quant aux tendances, je crois qu’il n’y a pas photo.  La déferlante FI emporte tout.

Tout ça commence à sentir très bon, je trouve, la même légère fragrance qu’au printemps 2005 et le referendum sur le TCE.

Les rouages de l’évasion fiscale dans la lutte des classes

Rencontre avec Monique et Michel Pinçon-Charlot, sociologues, autour de leur nouveau livre, «Tentative d’évasion (fiscale)», paru aux Editions Zones-La Découverte, et David Leloup, journaliste indépendant et réalisateur du film «L’homme qui voulait détruire le secret bancaire» (A Leak in Paradise).

Dans cette nouvelle émission «Regards», Monique Pinçon-Charlot, Michel Pinçon et David Leloup démontent les rouages de l’évasion fiscale et ses enjeux politiques. Depuis les plages paradisiaques des îles Caïman jusqu’au cœur de nos États où s’organise la fraude à grande échelle, ils mettent en lumière le cynisme et la cupidité des plus riches, mobilisés pour accumuler toujours plus d’argent… sur le dos des peuples.

Une émission proposée par la FGTB wallonne & produite par le CEPAG.

Réalisation: Yannick Bovy – Octobre 2016 – 29’30.

A voir également en ligne sur
www.fgtb-wallonne.be
www.cepag.be

Le Manifeste, Damien Saez : de ville en ville s’écrira l’œuvre de la lutte

Teaser magnifique du Manifeste, le dernier projet en 4 actes de Damien Saez (projet incluant la mise en ligne en streaming de 2 nouveaux albums à l’automne 2016 – acte II du projet – et une tournée de concerts au printemps / été 2017 – acte IV du projet) :


Musique et texte de Damien, bien entendu.

ici peuple qui lutte
ici résistant de l’Art brut
ici pas les fautes d’orthographe
ici c’est nos cœurs qui s’agrafent
ici loin des aberrations
ici comme une bonne ponctuation
ici le peuple qui sait lire
ici les peuples de sourires
ici la trace pour les enfants
ici qu’on laisse en testament
ici comme une modernité
ici pas les lois des marchés
ici on y vend ce qu’on fait
ici on vend pas ce qu’on est
ici les sourires des enfants
ici les peuples de printemps
ici le peuple indépendant
ici le cœur du résistant
ici culture contre culture
ici tendresse contre torture
ici c’est pas l’Art aux ordures
ici les mots contre des murs
ici la lutte et le combat
ici chez moi
ici chez toi à labourer à la vodka
ici c’est le keupon en moi
ici pas les publicitaires
ici c’est pas pour l’actionnaire
ici on y vend pas sa mère
ici le cœur est ouvrière
ici c’est pas célébrité
c’est pas la popularité
ici c’est juste populaire
ici c’est chez moi chez mes frères
ici les mots sont le sacré
et si je crois seize ans après
hé bien si je suis le dernier
des résistants sur le bûcher
crois-moi mon frère je combattrai
contre les vents et les marées

 

 

 

Hôpital Necker, mardi 14 juin 2016

Arrivés devant l’hôpital Necker, les CRS nous attendaient, et bien sûr s’en est suivie une bataille très violente, proche de l’insurrection, pendant plusieurs dizaines de minutes, lacrymos, gaz et explosions, projectiles et pétards et même canons à eaux (c’était la première fois que j’en voyais en action en manif en France pour ma part).

L’hôpital a subi quelques dégradations.  Comment aurait-il pu en être autrement !  Les CRS étaient littéralement appuyés contre les vitres de l’hôpital.

Malgré les efforts des manifestants (voir dernière vidéo), le cortège sera alors irrémédiablement scindée en deux parties isolées : à l’arrière, les cortèges syndicaux, qui resteront bloqués et à l’avant, les jeunes, des syndicalistes, des manifestants lambda … et moi. Il semblerait même que le gros de la manifestation, stoppée net par les CRS n’aura ainsi jamais atteint l’esplanade.

Cerise sur le gâteau, un deuxième canon à eau nous attendra sur l’esplanade des Invalides.

La stratégie du gouvernement a donc encore une fois fonctionné comme prévu puisque les chiens de garde, lorsque rarement ils parleront de cette manif historique (par sa taille) dans leurs journaux du soir, ne rapporteront finalement que des « dépradations inacceptables de casseurs ».

Et vous savez quoi ?  Ce n’est pas pour me déplaire.  Car cette stratégie jusquauboutiste de Valls et Cazeneuve est en train de souder comme jamais le peuple contre eux.  Après toutes ces années de manifs, c’est la première fois que je ressens autant de colère, d’écœurement, de frustration, de sentiment d’injustice, d’envie d’en découdre, de rage …

Et le peuple scandait :

Paris !  Debout !  Soulève-toi !

Merci à Jérôme (qui a donné de sa personne 😉 ) pour les vidéos.

David Koubbi : l’intérêt général, rien d’autre !

Interview fort intéressante ma foi de quelqu’un que je ne connaissais pas bien et qui mérite d’être entendu, à mon avis.  Il s’agit de David Koubbi, l’avocat de Jérôme Kerviel, qui tente l’impossible réconciliation entre anarchie et république.  En tous cas, un révolté, c’est sûr !