La triste farce de la prétendue protection contre les formes graves des injections ARNm, suite et fin (?)

L’Agence britannique de sécurité sanitaire, la UK Health Security Agency ou UKHSA, l’équivalent britannique de notre HAS, cherchait depuis des mois une excuse pour arrêter de publier les données, car celles-ci montraient clairement que la population vaccinée souffrait d’immenses dommages au système immunitaire, avec des taux de cas, d’hospitalisation et de mortalité pour 100 000 plus élevés parmi la population entièrement vaccinée. Il existe quelques données qui ont subsisté en ligne pour quelques semaines particulières (Week 3, Week 7 et Week 13)

Mais une autre agence gouvernementale britannique, connue sous le nom d’Office for National Statistics (ONS), un peu comme notre INSEE, vient juste de publier, ce 6 juillet 2022 dernier, des données sur les décès par statut vaccinal. Enfin, serait-on tenter de dire ! Toujours rien en revanche bien sûr pour la France.

Ce dernier ensemble de données de l’ONS est intitulé « Décès par statut de vaccination, Angleterre, 1er janvier 2021 au 31 mai 2022 », et il peut être consulté sur le site de l’ONS et téléchargé ici (pour ceux qui veulent s’amuser à refaire des calculs).

Comme l’indique le titre du dataset, on y trouve beaucoup de tables, comptabilisant le nombre de morts et les mortalités réajustées de l’âge, selon le statut vaccinal, par tranche d’âge, et liée au COVID ou pas, le tout mois par mois depuis le 1er janvier 2021.

Étant donné le caractère assez volatil de certains critères (doit-on faire confiance à la classification de mort liée au COVID ? pourquoi réajuster par rapport à 2013 ? doit-on s’intéresser à la période de début d’inoculation où peu de gens étaient « vaccinées » ? etc), j’ai préféré faire un petit calcul simple (simpliste ?) mais parlant. Enfin, je crois.

Depuis le tableau 1, j’ai juste extrait, mois par mois, le nombre de morts toutes causes confondues (pour pas m’encombrer de cette étiquette COVID à laquelle on fait dire n’importe quoi), en séparant d’une part ceux qui n’avaient jamais subi aucune inoculation et d’autre part, ceux qui s’étaient fait piquer au moins une fois (au moins une dose de cette merde). Et je ne me suis intéressé qu’aux chiffres à partir de septembre 2021. Pourquoi septembre 2021 ? Tout simplement parce que c’est grosso modo à partir de là que le taux de vaccination se stabilise à peu près en Angleterre entre 70% et 80%.

Et j’obtiens donc les chiffres suivants :

YearMonthVaccination statusCount of deathsTotal of deaths / monthPercentage of deaths / month
2021SeptemberUnvaccinated2172356776,09 %
2021SeptemberEver vaccinated335053567793,91 %
2021OctoberUnvaccinated2154390485,52 %
2021OctoberEver vaccinated368943904894,48 %
2021NovemberUnvaccinated2147388605,52 %
2021NovemberEver vaccinated367133886094,48 %
2021DecemberUnvaccinated2375422495,62 %
2021DecemberEver vaccinated398744224994,38 %
2022JanuaryUnvaccinated2166406235,33 %
2022JanuaryEver vaccinated384574062394,67 %
2022FebruaryUnvaccinated1493341064,38 %
2022FebruaryEver vaccinated326133410695,62 %
2022MarchUnvaccinated1437367853,91 %
2022MarchEver vaccinated353483678596,09 %
2022AprilUnvaccinated1349362343,72 %
2022AprilEver vaccinated348853623496,28 %
2022MayUnvaccinated1017304853,34 %
2022MayEver vaccinated294683048596,66 %

Chiffres qui sont beaucoup plus parlant une fois mis en graphique :

Tout le monde pourra noter que

  1. environ 95% des morts « tombent » chez les 75% de vaccinés (ça, c’est une putain d’efficacité négative les gars)
  2. cette part du nombre de morts « vaccinés » ne cesse d’augmenter (entre septembre et mai elle est passé de 94% à 96,6%).

Comme diraient les yankees « I rest my point ». Je m’arrêterai là. Si vous croyez toujours à la fable des labos et des gouvernants, on ne peut plus rien pour vous.

Ou alors, juste encore ça. Par rapport à la prétendue protection contre le COVID-19.

Le site, The Exposé, est aller plus loin dans l’analyse de ces données brutes. Malheureusement, c’est en anglais. Mais j’en ai extrait juste un graphique et une conclusion pour vous.

En partant du dernier ensemble de données du tableau 1 qui contient des chiffres sur les taux de mortalité par statut vaccinal en différenciant les décès impliquant Covid-19 et les décès n’impliquant pas Covid-19, et en se concentrant sur ce qui se passe depuis début avril 2022, juste donc sur les 2 derniers mois, ils ont pu montrer ça :

Leur conclusion est sans appel.

En Angleterre, les « vaccinés » représentent 94 % de tous les décès liés au COVID-19 depuis avril, dont 90 % étaient des triples/quadruples piqués.

Vivement les procès.

6 Replies to “La triste farce de la prétendue protection contre les formes graves des injections ARNm, suite et fin (?)”

  1. @thanatloc

    Merci pour le calcul. Quel courage !

    Juste un petit truc, M est en fait l’événement « être mort », toutes causes confondues. Je n’ai pas voulu prendre les chiffres de morts par classification covid pour ne pas introduire de biais. Maïs les chiffres sont disponibles aussi dans le dataset.

    Du coup, P(V/M) est bien la proba d’être vax sachant qu’on est mort et vaut bien environ 95% (entre 94 et 96 en fait).

    Mais il me semble que cela ne change rien au calcul. La formule de proba conditionnelle que je connaissais pour ma part est
    P(B/A) = P(A inter B) / P(A)

    « Ce que demande Delcours, c’est de comparer P(M/V) à P(M/nV) en fait! »

    Je n’en suis même pas sûr, mais moi, ça m’a beaucoup intéressé ( même si je n’ai pas compris un truc).

    Merci encore.

    J’aime

  2. Alors en avant pour la démonstration de math:

    soit P la loi de proba, N le « descripteur » d’effectif,

    P(A/B) est la probabilité de d’avoir A sachant B

    on rappelle que P(A/B) = P(A inter B) / P(B) = N(A inter B) / N(B)

    (le terme « inter » remplace le signe d’intersection d’ensemble)

    V est l’événement être vacciné, nV le contraire
    M est l’événement être mort du covid.

    P(V/M) = 95%, P(nV/M) = 5% (on a bien P(V/M) + P(nV/M) = 100%)

    P(V) = 75%, P(nV) = 25% (on a bien P(V) + P(nV)= 100%)

    Ceci pour bien établir de bonnes bases de calculs.

    Ce que demande Delcours, c’est de comparer P(M/V) à P(M/nV) en fait!

    On a donc en utilisant la propriété rappelée tout en haut et en simplifiant :

    P(M/V) = {P(V/M) x P(M)} / P(V)
    P(M/nV) = {P(nV/M) x P(M)} / P(nV)

    il s’en suit que P(M/V) = [ { P(V/M) x P(nV) } / { P(V) x P(nV/M) } ] x P(M/nV)

    soit P(M/V) = [ { 95 x 25 } / { 75 x 5 } ] x P(M/nV)

    donc on a P(M/V) = 6.3333 x P(M/nV) environs,

    Autrement dit le rapport du nombre de morts du covid et vax sur le nombre de vax est près de 6 fois celui du rapport du nombre de morts du covid et non-vax sur le nombre de non-vax.

    Ce qui prouve la position de simplyleft, au moins pour l’Angleterre… Mais la généralisation est à mon humble avis faisable au point où l’on en est….

    J’aime

  3. @delcours

    Veuillez m’excuser de vous le dire ainsi, tout de go, mais ce que vous racontez n’a ni queue ni tête. Mais je pense que vous vous en doutez.

    « Reprenons, vous dites qu’il y a 5% des morts totaux (elle est là la valeur absolu) qui sont non vaccinés, mais, il y a combien de non vaccinés ? »

    D’abord, notez que ce n’est pas moi qui le dis mais l’ONS anglais, leur équivalent de notre INSEE national. Combien de non vaccinés ? Mais je ne cesse de le répéter, environ 20-25% (puisqu’il y a entre 75% et 80% de vax). 5% (franchement, appeler un pourcentage une valeur absolue, quand même, un peu de sérieux) de morts non-vax alors qu’ils sont entre 20% et 25% de la population. Tout est là, dans cet écart ! Si vous refuser de le voir, de le comprendre ou de l’admettre, on ne peut plus rien pour vous.

    Le reste de vos élucubrations est totalement, au mieux incompréhensible, mais je dirais plutôt, en toute humilité (qui n’exclue pas la lucidité), inepte. Comment peut-on écrire un non-sens mathématique pareil : « ces 5% représentent donc une valeur bien supérieure au 95% d’une population largement plus grande » ? Comment 5% d’une quantité plus petite pourrait être supérieurs à 95% d’une quantité plus grande ?

    Du grand art, marqué au sceau du vide macronien, mélange délétère d’arrogance, de logorrhée (ou de diarrhée verbale, si vous préférez) et d’inversion de la réalité (ou tentative d’inversion, qui n’opère que sur certaines personnes mal informées).

    Pour en finir, je veux bien perdre encore cinq minutes à tenter de vous donner des éléments de preuve de l’inefficacité, non que dis-je?, de l’efficacité négative de ces injections (en fait, je le fais plutôt pour d’autres internautes qui liraient ces échanges car je sens bien qu’avec vous, c’est peine perdue).

    Puisque vous martelez que mes « pourcentages ne donne pas les chiffres par catégorie de population comparable », alors que vous n’avez toujours pas daigné, ou tout simplement pu, m’informer de ce que vous appelez des « catégories de population comparable » (et comparable à quoi, mystère), j’ai pris sur moi de vous extraire (car je suppose que vous n’avez bien sûr toujours pas ni même tenté d’ouvrir le fichier source pour voir ce qu’il y a dedans) le nombre de morts toutes causes confondues par tranches d’âge pour le mois de mai 2022. La tranche d’âge étant souvent considérée en démographie comme une « catégorie de population » ayant un certain intérêt 😀 .

    Je ne connais pas les taux de vaccination par tranche d’âge en Angleterre mais ce ne doit pas être bien sorcier de les trouver et de les extraire quelque part sur internet (surtout pour un avion comme vous en mathématiques). Quoi qu’il en soit, une fois mis en forme, on obtient le graphique suivant :

    Et surprise ! A l’inverse de ce que tous les ayatollahs de la vaccination universelle rabâche à longueur de temps, on se rend compte que, au moins sur mai 2022 en Angleterre (mais le même travail pourrait être fait pour les autres mois avec un résultat probablement équivalent, par un as des stats comme vous, n’en doutons pas), ces injections ne protègent ABSOLUMENT pas des formes graves, même pas chez les plus de 90 ans, au contraire, il semblerait même qu’elles aggravent leur mortalité. (Je ne pense pas en effet que plus de 97% des personnes de plus de 90 ans soient vaccinées.) Donc, encore une fois, quelle que soit la tranche d’âge considérée, le taux de mortalité des vax semble plus élevé (et bien plus élevé dans certains cas) que le taux de vax dans la population générale (les pourcentages seraient égaux qu’on pourrait éventuellement parler d’une efficacité … nulle).

    Bref, je sais que tout ça n’aura servi à rien. Retournez bien vite écouter BFM. Avec un peu de chance vous aurez une rediffusion d’un des derniers léchages en règle de l’enfant président.

    Adieu.

    J’aime

  4. vous n’avez en effet pas compris ce que j’essayais de vous montrer, même avec l’exemple simple de mathématiques.

    vos pourcentages ne donne pas les chiffres par catégorie de population comparable, car dans mon exemple, il était évident qu’on ne pouvait pas comparer une population de 1000 personnes et une de 100.

    Reprenons, vous dites qu’il y a 5% des morts totaux (elle est là la valeur absolu) qui sont non vaccinés, mais, il y a combien de non vaccinés ? si ces 5% de mortalité dans cette population représente la moitié de sa totalité, ces 5% représentent donc une valeur bien supérieure au 95% d’une population largement plus grande.
    on en revient à comparer 100/1000 et 25/100 et croire que ce dernier est bien plus petit.

    Quand a vos attaques personnelles, je n’ai pas besoin de parcourir vos billets pour voir que vous abandonnez la réflexion pour l’agression très rapidement, surtout quand on voit qu’un problème de mathématique simple n’est pas saisi.

    Essayez donc l’humilité, surtout quand on vous montre une erreur grossière, et surtout quand que la personne à qui vous vous adressez avec tant de suffisance sait peut-être un peu de quoi elle parle, juste un peu, voire pas mal.

    J’aime

  5. @delcours

    « il ce passe quoi quand on reclasse chaque catégorie par taille de même population comparable »

    Votre requête est tout à fait incompréhensible (quelles catégories ? taille de même population comparable ?) Ce que je peux vous dire, c’est que ce qu’il se passe quand on compare les mortalités par tranche d’âge, les résultats sont comparables. Les chiffres par tranches d’âge sont contenus dans le (énorme) dataset de l’INSEE anglais dont je vous ai fourni le lien.

    Je peux ajouter que le fichier contient également un taux de mortalité « standardisé » par rapport à la population de l’année … 2013 (?). C’est la colonne intitulée « Age-standardised mortality rate / 100,000 person-years » dans le fichier. Ce fameux taux est donc en mai 2022, toutes causes confondues, d’environ 0.8%, à la fois chez les vax et les non-vax (ce qui tendrait à montrer une certaine efficacité puisque les vax sont plus nombreux). Mais je ne vois pas à quoi correspondent ces chiffres. Que signifie « standardiser » par rapport à 2013 ? Et pourquoi 2013 ? Que s’est-il passé en 2013 ? D’habitude, quand on standardise des taux de mortalité par rapport à une population, on applique la pyramide des âges de l’année d’analyse (donc 2021 et 2022) et on la « rentre » dans les taux de mortalité par âge des années précédentes pour obtenir une courbe. Bref, je ne comprends pas à quoi correspond ce taux de mortalité prétendument standardisé.

    Si vous avez besoin de plus de détails, je vous laisserai faire l’analyse, cela demande beaucoup de temps (que je n’ai pas forcément) 😉

    « question de mathématique simple, imaginons que nous avons 1000 vaccinés et 100 non vaccinés. 100 vaccinés sont déclarés morts, 25 chez les non vax.
    vous allez brandir fièrement que 100 > 25 donc que le vaccin est inefficace. »

    Je ne vois pas comment vous pouvez considérez que mon billet est basé sur des nombres absolus. Justement, toute mon analyse consiste à comparer des pourcentages (ou taux de mortalité). Les diagrammes montrent bien des POURCENTAGES et pas des NOMBRES. Le voyez-vous ?

    Vos exemples simplistes (100/1000 contre 25/100) sont tout simplement… faux. Les vrais pourcentages (95/100 contre 5/100) montrent que, sur les 9 derniers mois, en Angleterre, sur 100 morts, 95 sont vaccinés et 5 sont non vaccinés, or il y a environ 75% de vaccinés en Angleterre depuis 9 mois. Un écart de 20 points de pourcentage donc.

    Ce que je brandis, non pas fièrement mais rageusement, ce sont ces 20 points d’écart de pourcentage qui montrent, sans aucun doute possible (les analyses plus fines par tranche d’âge sont trop longues à faire mais vont dans le même sens), que le vaccin est en effet totalement inefficace, au moins pour les tranches d’âge inférieures à 80 ans. L’analyse de l’effet aggravant ADE et des effets indésirables montrent en outre, de façon tout aussi indéniable, que l’efficacité est même négative.

    « D’après vous, est ce 100/1000 est toujours supérieur a 25/100 ? »
    Non, un dixième n’est pas supérieur à un quart. Mais je ne vois pas le rapport. Ce sont des mathématiques simples en effet. Avez-vous le niveau ?

    « je vous laisse y réfléchir »
    Je réfléchis à cette mascarade, comme à tant d’autres, de manière quotidienne, depuis des décennies. Vous pouvez vous en convaincre en consultant, si vous vous en sentez le courage, mon blog ou mon FB sur lesquels je poste des billets depuis plus de 10 ans au moins. Et où sont vos propres analyses ? Où sont vos billets ? Avez-vous un site ? Que je juge sur pièces des ravages que cette arrogance toute macronienne cause chez ces gens pour qui un abonnement à BFM et un clavier tiennent lieu de diplôme es statistiques.

    Autorisez-moi, à mon tour, ce petit conseil. Essayez donc l’humilité. Arrosée d’esprit critique et de travail. L’esprit critique pour vous faire douter des sornettes dont on vous abreuve. Le travail pour tenter d’analyser par vous-même. Et l’humilité pour vous inciter à toujours considérer a priori, que la personne à qui vous vous adressez avec tant de suffisance sait peut-être un peu de quoi elle parle, juste un peu, voire pas mal.

    Pas de smiley.

    J’aime

  6. et il ce passe quoi quand on reclasse chaque catégorie par taille de même population comparable ?

    question de mathématique simple, imaginons que nous avons 1000 vaccinés et 100 non vaccinés

    100 vaccinés sont déclarés morts, 25 chez les non vax

    vous allez brandir fièrement que 100 > 25 donc que le vaccin est inefficace.

    D’après vous, est ce 100/1000 est toujours supérieur a 25/100 ?

    je vous laisse y réfléchir 🙂

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :