Birdie Sanders : le sage et l’oiseau

La campagne présidentielle de Bernie Sanders a reçu hier une inattendue (et très petite) contribution à sa campagne électorale alors qu’il prononçait, devant des milliers de personnes rassemblées au Centre Moda à Portland, Oregon, un discours sur l’éducation et le poids écrasant de la dette étudiante aux USA :

Malheureusement, je ne crois pas, ni aux religions, ni aux superstitions, ni aux signes, ni au destin …  et donc Hilary la guerrière l’emportera pour notre plus grand malheur.

Juste un petit moment de poésie dans une campagne de brutes.

2 réflexions sur “Birdie Sanders : le sage et l’oiseau

  1. @raanemari
    Possible … allez, je veux bien même aller jusqu’à … probable …
    Mais cela fait des années que je suis les discours de Bernie Sanders (il suffit de faire une recherche sur mon blog) et, dans le discours au moins, y’a pas photo … il vaut cent mille fois mieux (que ce soit en politique intérieure pour les étasuniens ou en politique extérieure pour le reste du monde), il vaut mieux un Bernie Sanders à n’importe lequel (ou laquelle) des autres fous furieux, Trump, Cruz ou Clinton.
    Maintenant, effectivement, peut-être qu’une fois élu, il nous chiera dans les bottes, comme tant d’autres avant lui, jusqu’à récemment Tsipras …
    Nous verrons.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s