Les rouages de l’évasion fiscale dans la lutte des classes

Rencontre avec Monique et Michel Pinçon-Charlot, sociologues, autour de leur nouveau livre, «Tentative d’évasion (fiscale)», paru aux Editions Zones-La Découverte, et David Leloup, journaliste indépendant et réalisateur du film «L’homme qui voulait détruire le secret bancaire» (A Leak in Paradise).

Dans cette nouvelle émission «Regards», Monique Pinçon-Charlot, Michel Pinçon et David Leloup démontent les rouages de l’évasion fiscale et ses enjeux politiques. Depuis les plages paradisiaques des îles Caïman jusqu’au cœur de nos États où s’organise la fraude à grande échelle, ils mettent en lumière le cynisme et la cupidité des plus riches, mobilisés pour accumuler toujours plus d’argent… sur le dos des peuples.

Une émission proposée par la FGTB wallonne & produite par le CEPAG.

Réalisation: Yannick Bovy – Octobre 2016 – 29’30.

A voir également en ligne sur
www.fgtb-wallonne.be
www.cepag.be

Macron, ta gueule ! (bis ou ter ou on ne compte plus)

La petite douceur du jour.

Non, je ne vais pas vous parler de millionnaires incultes courant après un ballon rond.  Ni de médias radicalisés prenant en otage des millions de téléspectateurs avec leur blocage de l’information.  Non, juste de sa seigneurie Macron qui se fait de nouveau clouer le bec par un travailleur.  Un pur régal.

Cette fois c’était à Nancy où il intervenait au World Materials Forum (quoi que ce puisse bien être). Incompréhensiblement, aucun œuf ni tomate pourrie n’a été lancé à la tête de l’infecte petit ministre.  Sans doute, notre courageux opposant à la loi travail est-il en outre un fervent défenseur du non gaspillage des denrées alimentaires.  Bravo.

Admirez le travail, il en a gros, c’est sûr :

 

« Faites évacuer la salle, il y a un risque de terrorisme social !   Il y a un risque de terrorisme social !

M. Macron, tenez, ceci est un bleu de travail ! Ce n’est pas en mettant un costard M. Macron !

Ce n’est pas en mettant un costard qu’on travaille, c’est en mettant un bleu de travail, je vous l’offre, M. Macron !

Vous êtes une minorité de privilégiés !  Un banquier !  Ici, vous n’êtes que des minorités.   Vous êtes un banquier !

2,4 millions d’euros en 18 mois, vous vous êtes fait ! M. Macron, vous représentez une minorité !

(…) une minorité de casseurs du droit du travail, prenez mon bleu de travail !

Regardez votre démocratie.  C’est le 49.3 !  C’est le 49.3, votre démocratie ? »

Et il se fait expulser alors que l’autre fils à papa reprend sa présentation, in english in ze text siouplait !

Tiens, ça m’a mis de bonne humeur cette p’tite vidéo !

Vidéos FB du jour

Sur le mépris de classe de Macron: « Macron, ferme ta gueule ! »


« Jean-Michel Apathie, Christophe Barbier, Jean-Pierre Elkabbach, des éditorialistes tellement agenouillés devant le pouvoir que leurs vidéos sont disponibles sur Jacquie et Michel »

Raquel Garrido (PG et avocate de JLM) : « le gouvernement du PS, pour l’oligarchie, par l’oligarchie »

Jean Lassalle (proche de François Bayrou) apporte son soutien à la CGT devant l’Assemblée nationale, bravo Monsieur Lassalle

Voter ou ne pas voter : on ne nait pas citoyen, on le devient

Un petit film spécialement dédié à Sydney.  Je pense que ça devrait te plaire 😉

République, vote, abstention,  élections,  démocratie,  démocratie représentative,  démocratie directe,  citoyenneté,  crise démocratique, tirage au sort, constitution, oligarchie, pouvoir, beaucoup de sujets abordés.  Où il est finalement démontré que la démocratie ne se résume pas à l’élection.

Article 2 de La Constitution Française de 1958 :

(…) Le principe de la République est : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple.

Une tribune d’un autre monde


Non, mais sérieusement vous avez lu la tribune exclusive publiée avant-hier, le 10 février,  par le Monde et le Washington Post, tribune cosignée par les présidents français et étasunien, MM. Hollande et Obama ?

D’un autre monde ! Totalement déconnectée ! Au milieu de la mauvaise vieille bouillie indigeste aux sempiternels poncifs analgésiques flottent de vrais gros morceaux d’endoctrinement impossibles à déglutir. Un texte dans lequel le grotesque le dispute à l’effarant, le sournois à l’inadmissible et le lénifiant à l’inepte.

Extraits choisis (et commentés 😉 ).

« Les responsables français et américains échangent quotidiennement des informations pour lutter contre le terrorisme dans le monde. »

Et lorsque les échanges fonctionnent moins bien, il reste toujours PRISM, voulait ajouter M. Obama, l’œil narquois et le rictus condescendant (mais l’amendement a été rejeté par notre relecteur national). La France s’enorgueillit, selon les propos de notre Président, de participer à la lutte terroriste du régime étasunien contre le terrorisme ? Fière du Patriot Act, des tortures Guantanamesques et autres drones assassins ? Jaurès, reviens !

« Dans toute l’Afrique et sur les autres continents, nos experts en développement aident des agriculteurs à augmenter leurs rendements et à sortir de la pauvreté. Dans des enceintes telles que le G8 et le G20, les États-Unis et la France s’attachent à promouvoir une croissance forte, durable et équilibrée, l’emploi et la stabilité, et nous relevons des défis mondiaux auxquels aucun pays ne peut, à lui seul, faire face. »

Ce passage serait carrément hilarant s’il n’était pas, malheureusement, aussi insultant pour la capacité de mémoire des Africains. Les « experts en développement » du libéralisme, français et étasuniens, dont les plus « illustres » (genre Camdessus, Strauss-Kahn, Lagarde, Lamy pour quelques représentants français) se partagent depuis toujours la direction de l’OMC, du FMI et de la Banque Mondiale, s’attachent, comme chacun sait, à développer à marche forcée la conversion de toute la planète aux règles du néolibéralisme, en fait à son unique règle, « plus aucune règle économique », avec leur arme de destruction massive favorite, les Plans d’Ajustements Structurels accompagnés de leurs inséparables conditionnalités, dont on connait les résultats sur l’explosion de la pauvreté d’abord en Afrique, puis dans les autres pays infectés par ce virus léthal (tout récemment, la Grèce et le Portugal).

Poursuivre la lecture de « Une tribune d’un autre monde »