Les véritables engagements pris par le G20

Bon, je n’avais encore rien dit sur le dernier carnaval de Cannes.

J’attendais le document officiel du plan d’actions.  Le voici, tout chaud sorti et mis en ligne par … je vous le donne en mille … la Commission Européenne.  Donc, voici une bande de 20 dirigeants auto-institués en un groupe de gestionnaires du monde qui décident, entre eux, sans aucune légitimité et sans en parler préalablement avec leurs souverains, leurs peuples, d’un plan d’action mondial.  Et ce plan d’actions est officiellement mis en ligne par … une autre organisation de technocrates non élus, la Commission européenne.

Quand je vous répète que nous sommes en dictature, je ne plaisante pas.

Bref, revenons sur le fond: le plan d’actions du G20 du 4 November 2011 à Cannes,.  C’est un document de 8 pages qui liste tout ce qui a été décidé à ce formidable sommet démocratique anti-G173.   Malheureusement, pour ceux qui ne maitrisent pas la langue de Margaret Thatcher (ah, vous ne saviez pas ?  On ne dit plus la langue de Shakespeare ;-)), c’est bien entendu un document en anglais.  Ceux qui comprennent cette langue, ouvrez le document et lisez-le.  Pour les autres,  je vais essayer de vous en faire ci-après une synthèse, MA synthèse bien sûr.

Alors, tout de suite, oubliez les belles phrases et promesses de fin de sommet.

Sur les paradis fiscaux, par exemple, N. Sarkozy annonçait il y a quelques jours, au rythme de son épaule droite venant tambouriner sur son oreille: Poursuivre la lecture de « Les véritables engagements pris par le G20 »

Un point rapide sur les indignés

Juste pour garder l’espoir, le mois de Septembre vient de s’achever sur deux nouvelles manifestations monstres d’indignés:

L’une au au Portugal, hier samedi:

L’autre à New York,

continuation et amplification du mouvement dont je vous avais parlé dès le 20 septembre:

 

Je rappelle que le mois de septembre a été marqué par des mouvements et manifestations d’indignés dans beaucoup d’autres pays, dont: Poursuivre la lecture de « Un point rapide sur les indignés »

Les indignés débarquent aux US

Après les changements démocratiques de pouvoir en Amérique du Sud depuis maintenant quelques années, après les révolutions de pays arabes du printemps dernier, après les manifestations d’indignés en Espagne, Italie et Grèce depuis cet été, et bien sûr après les actes héroïques des vikings islandais-qui-en-ont-des-grosses voici que la révolte populaire contre l’oligarchie possédante semble débarquer…  chez les décérébrés inventeurs (remise au goût du jour) et exportateurs du Dogme.

C’est une très grande nouvelle.   Magnifique.  Cela signifie qu’il existe encore des Américains avec un cerveau.  J’en ai une petite … larme qui me monte à l’œil !  Bon, il ne s’agit que de New York pour l’instant.  Et je suppose qu’ils sont encore loin de réclamer un revenu maximum et la sécurité sociale pour tous mais quand même.  Leur but :

« use the tactic of mass occupation to restore democracy in America »

Bravo à eux.  Courage !

La résistance prend aussi aux USA.

Résistance, résistance, résistance !

 

Rappel: candidature de la Palestine à l’ONU dans 5 jours

JPEG - 311.2 ko

Je rappelle (voir mon message du mois d’août) que, sauf surprise de dernière minute, le 20 septembre prochain, dans 5 jours donc, l’Organisation des Nations unies (ONU) sera saisie de la candidature officielle d’adhésion de la Palestine. Selon les observateurs, plus de 129 Etats – c’est-à-dire la majorité des deux tiers requise pour l’admission d’un nouveau membre – ont d’ores et déjà annoncé qu’ils voteraient en sa faveur. Quinze à vingt autres envisageraient d’en faire autant. On ignore, en revanche, le verbatim de la (ou des) résolution(s) soumise(s) à l’Assemblée générale.

S’il s’agissait effectivement d’accueillir formellement un nouvel Etat, il faudrait saisir le Conseil de sécurité, au sein duquel les Etats-Unis ont annoncé qu’ils useraient de leur droit de veto.[…]

Pour mieux comprendre ce qui est en jeu, je propose cet excellent, quoique très bref, dossier dans Les Blogs du Monde Diplomatique: « Un Etat palestinien, mais lequel ? » par Dominique Vidal.

Je rappelle également que Barack Obama était partisan, pendant sa campagne électorale, et encore tout récemment en mai dernier lors d’un discours sur le monde arabe, d’un état Palestinien dans ses frontières de 1967.

Va-t-il encore une fois faire machine arrière, rogner sur ses prétendues convictions, en bref, baisser son froc ?