Vous prendrez bien un peu de variole ?

Comme vous le savez, pour le grand inoculeur / sauveur de l’humanité, Bill Gates, qui rêve d’un monde où les hommes, comme les ordinateurs, ne survivraient que grâce à une lutte sans fin entre les virus et les antivirus, les deux d’ailleurs souvent émanant des mêmes sources, pour Bill donc, une attaque bioterroriste est imminente.

Il ne cesse de nous le suriner. Il exhorte inlassablement les autorités internationales, principalement l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dont il est le principal pourvoyeur de fonds, et donc qu’il dirige (malgré le sourire benêt de Bruce Toussaint), à s’y préparer en jouant à des « jeux de germes », comme il dit, tel que son Event 201 qui a fait grand bruit la veille de l’éclosion de la pandémie de covid-19.

Encore le 3 novembre 2021 dernier, il y a à peine 6 mois, alors que le délire covid commençait à peine à s’émousser, il insistait sur le fait que les épidémies causées par le bioterrorisme pourraient être « bien pires que celles que tout le monde voit aujourd’hui ». Et il précise alors qu’il pourrait s’agir d’attaques de … variole dans les aéroports.

La variole ? Un virus éradiqué depuis les années 70-80, qui n’existe, ou n’existait, plus que dans des laboratoires militaires ultra-sécurisés.

Un virus éradiqué et ultra contrôlé certes, mais un virus sur lequel BigPharma a tout de même paradoxalement (?) investi énormément ces dernières années puisque, pas moins de 3 nouveaux produits, à n’en pas douter hyper chers, ont été approuvés tout récemment :

  • Le TPOXX® (tecovirimat monohydrate) de Siga Technologies : une capsule indiquée pour le traitement de la variole humaine causée par le virus de la variole chez les adultes et les patients pédiatriques pesant au moins 13 kg, approuvée par la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis en juillet 2018
  • Le TEMBEXA® (brincidofovir) de la société Chimerix : un antiviral sous forme de comprimés et de suspensions orales pour le traitement de la variole chez les patients adultes et pédiatriques, approuvé en juin 2021 semblerait-il (pendant le covid donc) par la FDA
  • Le JYNNEOS® de Bavarian Nordic A/S : un vaccin indiqué pour la prévention de la variole et de la variole du singe chez les adultes de 18 ans et plus considérés comme présentant un risque élevé d’infection, approuvé également en juin 2021 par la FDA

Je vous résume la situation.

Voici un virus éradiqué depuis 40 ans pour lequel les compagnies pharmaceutiques sortent néanmoins des nouveaux médicaments dans les 3 dernières années, et dont le grand ordonnateur de la vaccination mondiale nous menaçait il y a encore 6 mois …

Eh bien devinez quoi ? La voilà, enfin sa version simiesque, la variole du singe, qui apparait simultanément en plein d’endroits de la planète. Des dizaines de personnes porteuses de ce virus ont été signalées au Royaume-Uni, en Espagne, au Portugal, au Canada, aux États-Unis.

Et maintenant également en Suède mais aussi en France depuis près de deux semaines.

Je serais inspecteur de police ou … journaliste, j’enquêterais sérieusement sur ces sociétés BigPharma. Comment sont-elles financées, quels noms apparaissent dans leur board, quel flux d’action y a-t-il eu récemment, etc ? Car franchement, là, y’a de quoi virer complotiste là, nan ?

One Reply to “Vous prendrez bien un peu de variole ?”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :