Et si … Rêvons d’un thermidor différent

JUGEMENT DU TRIBUNAL RÉVOLUTIONNAIRE *

Vu par le tribunal criminel révolutionnaire établi par la loi du 30 juin 2022, sans recours au tribunal de Cassation, et encore en vertu des pouvoirs délégués au tribunal par la loi du cinq juin de la même année séant au Palais de justice à Paris :

L’acte d’accusation dressé par l’accusateur public dudit tribunal, contre les accusés ci-devant Président de la République, Ministres et députés de la ci-devant cinquième république française dont la liste est annexée au présent acte, acte dont la teneur suit…

Vu les ordonnances de prise de corps rendues par le tribunal contre les dits élus, le procès-verbal de la remise de leurs personnes en la maison de justice de la Corderie, la déclaration du juré de jugement portant qu’il est avéré que,

1° le vingt-cinq du mois de juillet de l’an 2021, la ci-devant Assemblée nationale a adopté lors du scrutin public numéro 3949 portant sur l’ensemble du projet de loi relatif à la gestion de la crise sanitaire, par 156 voix pour, 60 voix contre et 14 abstentions, un texte législatif instaurant un « pass sanitaire » qui déshonore la république française en rompant avec la devise de la ci-devant république « Liberté, égalité, fraternité », texte qui institue, sur une base sanitaire incertaine, des sous-citoyens aux droits et libertés restreints ;

2° les accusés, ci-devants élus de la cinquième république, qui ont élaboré et voté pour l’adoption de cette loi ont ainsi gravement porté atteinte à l’unité de la Nation ou à la liberté des Français, ou à l’égalité entre ceux-ci ;

3° ils l’ont fait avec des intentions manifestement dogmatiques et irrationnelles déconnectées de toute préoccupation vaguement sanitaire pour les Français ;

Le Tribunal, après avoir entendu l’Accusateur Public sur l’application de la Loi, condamne lesdits élus, ci-devants Président, Ministres et Députés de la ci-devant cinquième république française, à l’indignité nationale, crime rétabli en France par l’ordonnance du 2 juillet 2021,

Conformément à ladite ordonnance, dont il a été fait lecture en séance,

Condamne lesdits accusés aux peines qui suivent :

  • 5 ans d’emprisonnement ferme
  • exclusion du droit de vote,
  • inéligibilité définitive,
  • exclusion des fonctions publiques ou semi-publiques,
  • perte du rang dans les forces armées et du droit à porter des décorations,
  • exclusion des fonctions de direction dans les entreprises, les banques, la presse et la radio, et de toutes fonctions dans des syndicats et organisations professionnelles, des professions juridiques, de l’enseignement, de la santé, du journalisme, de la recherche et plus généralement dans tous les organismes et institutions ayant affaire au bien public ;

Et Ordonne en outre que les biens desdits élus seront acquis à la République conformément à l’article deux du titre deux de la Loi du dix mars dernier, dont il a également été fait lecture, laquelle est ainsi conçu : « Les biens de ceux qui seront condamnés à l’indignité nationale seront acquis au profit de la République. ».

Ordonne enfin que le présent jugement sera, à la diligence de l’Accusateur Public, déclamé sur la place de la Révolution de cette ville, imprimé et affiché partout où besoin sera dans toute l’étendue de la république, sera reproduite in extenso dans toute la presse du pays, qu’elle soit écrite, radio, télévisuelle ou internet.

Fait et jugé à Paris, en l’audience du Tribunal, par Bernard-Marie Tonmané, président ; Tony Coufault, Antoinette Sourillon et Jeanne Deuouin, juges, qui ont signé la présente minute avec le greffier.

Le mercredi 9 thermidor deux mil vingt-deux, premier de la sixième république Française.

ANNEXE AU JUGEMENT – LISTE DES CONDAMNÉS

Groupe La République en Marche (270 membres)

Pour: 100

  • Caroline Abadie
  • Ramlati Ali
  • Aude Amadou
  • Patrice Anato
  • Pieyre-Alexandre Anglade
  • Laetitia Avia
  • Didier Baichère
  • Françoise Ballet-Blu
  • Frédéric Barbier
  • Sophie Beaudouin-Hubiere
  • Belkhir Belhaddad
  • Bertrand Bouyx
  • Pascale Boyer
  • Yaël Braun-Pivet
  • Jean-Jacques Bridey
  • Danielle Brulebois
  • Stéphane Buchou
  • Jean-René Cazeneuve
  • Sylvie Charrière
  • Fannette Charvier
  • Philippe Chassaing
  • Dominique Da Silva
  • Yves Daniel
  • Catherine Daufès-Roux
  • Marc Delatte
  • Cécile Delpirou
  • Nicolas Démoulin
  • Frédéric Descrozaille
  • Stéphanie Do
  • Loïc Dombreval
  • Christelle Dubos
  • Coralie Dubost
  • Alexandre Freschi
  • Jean-Luc Fugit
  • Raphaël Gauvain
  • Laurence Gayte
  • Anne Genetet
  • Séverine Gipson
  • Éric Girardin
  • Olga Givernet
  • Guillaume Gouffier-Cha
  • Véronique Hammerer
  • Pierre Henriet
  • Danièle Hérin
  • Monique Iborra
  • Catherine Kamowski
  • Guillaume Kasbarian
  • Fiona Lazaar
  • Gaël Le Bohec
  • Sandrine Le Feur
  • Marie Lebec
  • Jean-Claude Leclabart
  • Christophe Leclercq
  • Martine Leguille-Balloy
  • Marion Lenne
  • Roland Lescure
  • Mounir Mahjoubi
  • Jacques Marilossian
  • Didier Martin
  • Jean François Mbaye
  • Graziella Melchior
  • Ludovic Mendès
  • Monica Michel-Brassart
  • Thierry Michels
  • Patricia Mirallès
  • Jean-Michel Mis
  • Adrien Morenas
  • Florence Morlighem
  • Cendra Motin
  • Cécile Muschotti
  • Valérie Oppelt
  • Catherine Osson
  • Zivka Park
  • Charlotte Parmentier-Lecocq
  • Alain Perea
  • Anne-Laurence Petel
  • Bénédicte Pételle
  • Michèle Peyron
  • Béatrice Piron
  • Jean-Pierre Pont
  • Éric Poulliat
  • Natalia Pouzyreff
  • Pierre-Alain Raphan
  • Isabelle Rauch
  • Rémy Rebeyrotte
  • Hugues Renson
  • Marie-Pierre Rixain
  • Mireille Robert
  • Muriel Roques-Etienne
  • Laurianne Rossi
  • Thomas Rudigoz
  • Nathalie Sarles
  • Marie Silin
  • Denis Sommer
  • Buon Tan
  • Jean Terlier
  • Stéphane Testé
  • Vincent Thiébaut
  • Huguette Tiegna
  • Hélène Zannier

Groupe Les Républicains (105 membres)

Pour: 6

  • Éric Ciotti
  • Sébastien Huyghe
  • Guillaume Larrivé
  • Véronique Louwagie
  • Bérengère Poletti
  • Robin Reda

Groupe Mouvement Démocrate (MoDem) et Démocrates apparentés (58 membres)

Pour: 35

  • Erwan Balanant
  • Géraldine Bannier
  • Jean-Noël Barrot
  • Jean-Louis Bourlanges
  • Vincent Bru
  • David Corceiro
  • Yolaine de Courson
  • Michèle Crouzet
  • Jean-Pierre Cubertafon
  • Marguerite Deprez-Audebert
  • Nadia Essayan
  • Michel Fanget
  • Laurent Garcia
  • Maud Gatel
  • Luc Geismar
  • Brahim Hammouche
  • Bruno Joncour
  • Fabien Lainé
  • Aude Luquet
  • Jean-Paul Mattéi
  • Sophie Mette
  • Patrick Mignola
  • Bruno Millienne
  • Jimmy Pahun
  • Maud Petit
  • Josy Poueyto
  • François Pupponi
  • Richard Ramos
  • Sabine Thillaye
  • Frédérique Tuffnell
  • Nicolas Turquois
  • Michèle de Vaucouleurs
  • Laurence Vichnievsky
  • Philippe Vigier
  • Sylvain Waserman

Groupe Agir Ensemble (22 membres)

Pour: 9

  • M’jid El Guerrab
  • Agnès Firmin Le Bodo
  • Antoine Herth
  • Aina Kuric
  • Luc Lamirault
  • Patricia Lemoine
  • Alexandra Louis
  • Benoît Potterie
  • Maina Sage

Groupe UDI et Indépendants (19 membres)

Pour: 6

  • Pascal Brindeau
  • Meyer Habib
  • Jean-Christophe Lagarde
  • Sophie Métadier
  • Valérie Six
  • Michel Zumkeller

* NDR : je sais bien que ceci n’est pas totalement légal puisque 1/ le président est irresponsable et 2/ une loi ne peut pas être rétroactive … mais bon, je me fais un peu plaisir … et puis je parle d’un tribunal révolutionnaire là ! 😉

3 Replies to “Et si … Rêvons d’un thermidor différent”

  1. Si des parlementaires de droite , LR , MODEM , AGIR , UDI …. ne sont pas sur ta liste , c’est simplement par calcul tactique électoral encore plus pourri que ceux qui assument leurs positions d’extrème droite qui combat le peuple
    Il faudra les empècher de nuire aussi , par exemple sur la retraite …

    J'aime

  2. Magnifique,et j’espère bien que ça arrivera,malgré les ,imbéciles ,les collabos et ce qui reste des partis de gauche dont le seul slogan est de demander une vaccination  » large et massive « et donc d’engraisser le moloch big pharma..
    Mais samedi dernier ,nous étions des millions dans la rue ,sans eux.

    Aimé par 1 personne

  3. si seulement , si seulement il y avait un peu de justice et un tribunal populaire ; si seulement les jurés étaient à l’abri de la propagande officielle ! le verdict me semble juste et équilibré , mais malgré son irresponsabilité , un tribunal spécial devrait y juger macron !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s