Bon anniversaire Pepe !

José Mujica, affectueusement surnommé « Pepe Mujica » par toute l’Amérique latine, ancien guérillero révolutionnaire Tupamaros combattant la dictature militaire, ancien prisonnier politique détenu dans des conditions sordides (deux ans au fond d’un puits), et ancien président normal (vraiment normal) de l’Uruguay, fêtait hier ses 80 ans.

«Pepe», même lorsqu’il était président en fonction, n’a jamais cessé d’habiter la petite ferme de son épouse, « au bout d’un chemin de terre » en dehors de Montevideo.  Il donnait environ 90 % de son salaire présidentiel à des organisations caritatives ou pour aider des « petits entrepreneurs », conservant pour lui-même l’équivalent du salaire moyen en Uruguay (environ 900 € par mois).  Et lors de la vague de froid qu’a subie le pays en juin 2012, il a immédiatement inscrit la résidence présidentielle sur la liste des refuges pour les sans-abris.

«Pepe» en 5 années de présidence a tout de même légalisé l’IVG (dans un pays hyper catho comme l’Uruguay!), dépénalisé le cannabis et reconnu officiellement le mariage homosexuel.  C’est lui, là, s’en allant présider son conseil des ministres 😉 avec son toutou :

« Les politiciens devrait vivre comme la majorité des gens vivent, et pas comme la minorité. »

«Pepe», avec la gauche au pouvoir depuis une décennie en Uruguay, a augmenté le salaire minimum de 250 %.   « J’aurais voulu faire plus de choses » a-t-il regretté en quittant la présidence :

« Un président … n’est pas un roi, pas un dieu.  Ce n’est pas un sorcier miracle de tribu qui sait tout sur tout.  C’est juste un serviteur public. »

«Pepe», l’affable et très populaire président de gauche, a passé le relais en début d’année 2015 à Tabaré Vasquez, de la même coalition de gauche que lui.

«Pepe», un autre président normal, comme :

Ou comme :

¡ Feliz cumpleaños Pepe !

 

Publicités

3 Replies to “Bon anniversaire Pepe !”

  1. @obermeyer
    « La solution : les payer au salaire médian ( 1600 euros ) et drastiquement limiter leurs avantages en nature »
    Je suis d’accord, avec la possibilité de retrouver leur emploi préalable à l’issue de leur mandat public, un peu comme un congé maternité, un congé citoyen en quelque sorte.

    J'aime

  2. Bon anniversaire Pepe ! Que la vie te soit douce après avoir servi ton peuple et la démocratie avec autant d’abnégation et de courage . Je rêve de dirigeants , de députés et autres hauts fonctionnaires qui ne feraient ce boulot que pour servir leurs concitoyens . La solution : les payer au salaire médian ( 1600 euros ) et drastiquement limiter leurs avantages en nature . Au moins on pourrait compter sur ceux qui restent !!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s