50 raisons pour lesquelles l’Allemagne nous est chère, façon Bild

Le 23 mars 2015, à l’occasion de la visite à Berlin de Alexis Tsipras, le tabloïd allemand Bild titrait, avec tout le paternalisme dont les puissants savent faire preuve lorsqu’ils veulent se montrer bienveillants : « Les cinquante raisons pour lesquelles la Grèce nous est chère ».  La liste comprenait l’huile d’olive, Nana Mouskouri, le muesli au yaourt grec et Astérix aux Jeux olympiques.

J’ai bien réfléchi.  Et réfléchi encore.  Et puis, j’ai donc pondu ma propre petite liste des 50 raisons pour lesquelles j’aime tant l’Allemagne 😉  Hé, Hanz, surtout ne te vexe pas, ce n’est que de l’humour !  Tu sais bien que j’adore vraiment l’Allemagne et … Marx et … Engels 😉  Tiens, la bise à Fred de ma part !

Voici.  Dans le désordre.

  1. Pour le port si élégant des chaussettes dans les sandales
  2. Pour leurs grosses berlines réchauffant la planète
  3. Pour la Deutsche Qualität
  4. Pour la simplicité de leur grammaire, de leur conjugaison et plus globalement de leur si chantante langue
  5. Pour avoir arrêté le nuage de Tchernobyl à nos frontières
  6. Pour la couleur rouge centrale dans leur drapeau
  7. Pour la Lorelei
  8. Pour l’Ange bleu
  9. Pour leurs plats si légers à base de saucisses, choux et pommes de terre
  10. Pour Faust et les pactes avec le Diable
  11. Pour leur Schwarzwälder Kirschtorte (forêt noire)
  12. Pour leurs boissons à base de houblon
  13. Pour la taille de leurs verres (à bière)
  14. Pour Karl Lagerfeld et ses mitaines en cuir
  15. Pour les culottes courtes tyroliennes en daim pour hommes adultes
  16. Pour l’invention de la propagande à grande échelle avec Gutenberg et l’imprimerie
  17. Pour les héros des Grimms non pompés sur Charles Perrault, Blanche-Neige, le Petit Chaperon rouge, Hansel et Gretel et Tom Pouce
  18. Pour leur Critique de la raison pure
  19. Pour leur Généalogie de la morale
  20. Pour leurs flûtes enchantées
  21. Pour l’absurdité des situations kafkaïennes
  22. Pour leur désintérêt (voire leur agacement) par rapport aux marmots (un des taux de natalité des plus faibles du monde)
  23. Pour la finesse de l’Oktoberfest de Munich
  24. Pour les nounours de Berlin
  25. Pour la sureté de leurs compagnies aériennes
  26. Pour Louis II de Bavière et son château de Neuschwanstein
  27. Pour les chopes à bière en céramique (avec capuchon en étain, si possible)
  28. Pour ne pas avoir oublié Aloïs Alzheimer
  29. Pour Benoît XVI
  30. Pour Nina Hagen
  31. Pour la douceur de leurs prénoms féminins
  32. Pour Klaus Kinsky et surtout sa fille, Nastassja
  33. Pour leurs tresses blondes
  34. Pour le suspens haletant de l’inspecteur Derrick
  35. Pour avoir remplacé notre Père Noël par Saint Nicolas
  36. Pour  Thyssen Krupp, Bosch et BASF, ces transnationales si irréprochables
  37. Pour leurs centrales de lignite
  38. Pour la qualité de leurs autoroutes
  39. Pour avoir redéfini le foot comme étant un sport qui oppose 11 joueurs à 11 autres et à la fin c’est l’Allemagne qui gagne
  40. Pour leurs bergers (allemands)
  41. Pour la semelle en bois de leurs Scholls
  42. Pour nous avoir (définitivement?) débarrassé de Daniel Cohn-Bendit
  43. Pour la frange de Angela Merkel
  44. Pour les décolletés d’Angela Merkel
  45. Pour les sourires d’Angela Merkel
  46. Pour montrer la voie à Valls et Hollande sur la gestion des branleurs-chômeurs
  47. Pour l’Euro
  48. Pour la rigidité pathologique de Wolfgang Schäuble
  49. Pour l’ensemble de leur « œuvre » économique en Europe
  50. et finalement, pour avoir réussi ce tour de force de faire passer aux yeux de tout un chacun (enfin, surtout aux yeux de Alain Minc et Nicolas Doze) un insondable naufrage humain pour une immense réussite économique :

6 réflexions sur “50 raisons pour lesquelles l’Allemagne nous est chère, façon Bild

  1. Y a du vrai, y a du faux, y a pas mal d’écrit par quelqu’un, sympa au demeurant, mais qui connaît l’Allemagne comme moi la Syldavie…

    J'aime

  2. @Lorette
    Je ne sais pas, je ne l’ai pas encore lu. Mais cela ne me dérangerait pas que cela le fût 😉

    Non, c’est en lisant ce très bon papier d’Olivier Cyran dans le Diplo de mai, « Bild » contre les cyclo-nudistes, dans lequel j’ai appris l’existence de cette liste méprisante envers les Grecs, que j’ai eu envie de faire ma propre liste humoristique.

    Et comme vous le savez en tant que fidèle lectrice, ma chère Lorette, je n’ai pas attendu la sortie du dernier livre de M. Mélenchon, pour présenter l’anti-modèle allemand 😉

    J'aime

  3. C’est une pub – à peine déguisée – pour le dernier livre de Mélenchon « Le hareng de Bismarck » ??? 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s