Bal magique à … ou notre marche républicaine à nous

Suite à mes nombreuses hésitations et tergiversations, nous avons enfin tranché, hier soir, avec des potes.

Nous avons donc décidé d’organiser notre propre marche républicaine, loin de la tristesse conformiste, loin des foules brandissant des « Je suis Charlie » sur fond noir, et des crayons pointés vers le ciel sur fond de iTélé, loin des minutes de silence officielles, loin des grand-messes médiatiques, loin des pompeuses déclarations de l’oligarchie mondiale orwellienne sur « la Démocratie », « la République » et « la Liberté », loin de l’improbable union nationale, et surtout loin des affameurs de la Grèce, de l’Espagne et de l’Europe, loin des fraudeurs fiscaux internationaux, loin des bombardeurs du Dombass et des raseurs de Gaza, et très loin des terroristes en cravate et bannière étoilée.

Une marche républicaine anticonformiste et polémique, dans l’esprit (original – pas celui dérapant, s’embourgeoisant, des 15 dernières années) des fondateurs de Charlie.  Rappelons pour les plus jeunes la une de Hara-kiri au lendemain de la mort du Général de Gaulle :

et pour les vraiment très jeunes la une de Charlie au lendemain des attentats du 11 septembre :

Nous avons donc soigneusement préparé l’itinéraire de notre défilé :

Nous avons méticuleusement travaillé nos slogans que nous avons minutieusement imprimés sur notre antique Laser Brother HL5030 et précautionneusement collés sur nos tasseaux de récup :

Nous nous sommes consciencieusement équipés (doit faire pas loin des … 10° dehors) et … nous avons fièrement défilé devant les yeux de nos concitoyens que nous croisions, ébaubis et malgré tout souriants (certains levaient même le poing) :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les organisateurs, c’est à dire mes potes et moi, ont dénombré environ 5 personnes !

Les forces de l’ordre quant à elles en ont compté … ben en fait on sait pas … passqu’y avait aucune force de l’ordre sur notre parcours.

Allez, vive la République … toussa toussa (avec la voix de De Gaulle) 😉

Et pour finir sur une note Charbienne, attention :

Publicités

11 Replies to “Bal magique à … ou notre marche républicaine à nous”

  1. @Syd
    Comment ça, ils sont jamais publié ? Je comprends pas. Je ne t’ai modéré aucun commentaire, juré. Mais c’est vrai que ça fait un moment que je ne t’ai pas vu par ici. Franchement, je ne sais pas où est le problème.

    J'aime

  2. Non, j’ai un ami de lycée. Mais quand on foulait les planches des p’tits théâtres ensemble, je n’aurai jamais cru qu’il serait un jour sur Cana+.
    Tu n’étais pas obligé de laisser le com. J’aurai compris. C’était plus pour avoir un avis. Alors merci
    Biz

    J'aime

  3. @Charlotte
    T’as des amis de lycée sur Canal+ toi ?
    J’aime pas trop ces exercices de brosse à reluire sur invités (beaucoup de chroniques d’émissions sont sur ce modèle), je ne suis pas d’accord sur tout ce que dit ton pote en début de chronique (en particulier l’image qu’il a de mai 68) et je ne peux tout simplement pas supporter ce faux-cul d’ultra libéral de DCB. Donc, tu comprendras, que, quand on cumule tout ça, j’ai eu énormément de mal à aller jusqu’au bout de la vidéo.
    Mais merci d’avoir commenté quand même.
    biz

    J'aime

  4. Hello,
    pas mal du tout cette marche.
    Je voulais partager avec vous, une vidéo, d’un ami de lycée, Vincent Dedienne, qui a en charge la chronique « La bio interdite » sur Canal +.

    Cha

    J'aime

  5. @gilles Moraton
    C’est vrai, je m’en suis rendu compte trop tard. Et les affiches ont été imprimées comme ça, on a défilé avec les affiches telles que vous les voyez ci-dessus et donc je ne peux pas me permettre de corriger (sur le billet) a posteriori.

    J'aime

  6. Bravo pour les bannières, finalement j’y suis allé. Je dois avoir encore dans mes archives ce Charlie d’après le 11 septembre. A l’époque, je l’achetais encore régulièrement.

    J'aime

  7. Bravo pour les bannières, finalement j’y suis allé. Je dois avoir encore dans mes archives ce Charlot d’après le 11 septembre. A l’époque, je l’achetais encore régulièrement.

    J'aime

  8. @partageux
    Ouais le « J’essuie la vaisselle » a beaucoup plu.
    Moi, j’aimais beaucoup aussi le « J’sens le pâté » mais il n’a pas fait l’unanimité, alors c’est moi qui l’ai fièrement arboré sur mon bâton !
    Ok, la prochaine fois on te dit quoi 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s