Deux chiffres à mettre en parallèle


Le projet de loi de finances 2014 (PLF2014) du gouvernement est sorti la semaine dernière.

Je vous laisse le parcourir si vous y tenez.  Vous connaissez son contenu.  Et comme vous le savez, il s’agit d’un budget … d’austérité … pour changer.  Normal puisque nous sommes en pleine phase de récession, il faut donc rajouter de la récession à la récession pour s’en sortir, le b-a-ba de l’économie pour les nuls, voyons.  Il n’y a pas d’alternative, ajouterait fiévreusement la fort heureusement décédée Thatcher.

Mais je vois que certains au fond de la salle se demandent ce que signifie concrètement un budget d’austérité.  C’est simple, 15 milliards d’euros de coupes budgétaires supplémentaires qui s’ajoutent à la saignée de 20 milliards d’euros déjà engagée depuis le changement-c-est-maintenant de François Hollande.  Au total, en 2 budgets, ce sont donc 35 milliards d’euros de moins dans l’action publique et 40 milliards de ponctions fiscales supplémentaires, soit 75 milliards de moins dans l’économie réelle.  Pratiquement tous les postes sont concernés par les coupes budgétaires.  Sautez directement, à partir de la page 163, aux tableaux récapitulatifs listant les chiffres clés des « missions », pour vous en convaincre.  Cela vous épargnera en outre tout le bla-bla aussi inutile que pompeux qui encombre l’ensemble du document.

Mais mon but n’est pas d’entrer dans le décryptage (c’est à la mode, me dit-on de source sûre) de cette politique de droite débile (pardon pour le pléonasme), ni de remettre en cause les hypothèses macro-économiques débiles (pardon pour la répétition) qui a servi de fondement (fondation ?  vraiment ?  j’vais réfléchir) à l’établissement de ce projet de budget.

Non, je voudrais juste mettre l’accent sur un chiffre dont personne n’a parlé (me semble-t-il, je ne peux pas tout lire non plus, faut pas déconner ;-)).  Regardez page 45:

Charge de la dette (pour 2014): 46.7 milliards €

Comme il est maintenant de coutume, il s’agit encore du premier poste budgétaire de la France.  En d’autres termes, pour que chacun comprenne bien, on va donner, sous la forme d’intérêts illégitimes, plus d’argent à des banquiers, pourtant déjà bien trop gras et qui auraient dû en outre disparaitre en 2008 suite à la crise qu’ils ont causée, que l’on ne va en utiliser pour payer les salaires de nos enseignants, nos médecins et infirmières de l’assistance publique, nos policiers, nos juges, nos militaires ou encore nos contrôleurs fiscaux.

Ce chiffre, 46.7 Milliards d’€, est à comparer à celui de la fraude fiscale.  En tous cas, moi, cela m’intéresse de les comparer.  Pas vous ?

En 2011, la fraude fiscale était estimée à … je vous le rappelle … environ 50 milliards d’€.  Mais ça c’était avant.  Aujourd’hui, cette fraude fiscale serait estimée à … 80 milliards d’€ !

D’où je conclus, peut-être fort hâtivement (faudrait que je refasse le calcul, voyons, 80 moins 47, hum, j’sais pas trop), que, allez, soyons grands seigneurs, même si l’on considère qu’il faille rembourser l’intégralité de cette putain de dette odieuse (ce qui n’est évidemment pas le cas), le recouvrement de l’argent dû à l’état français par les fraudeurs ferait amplement la blague.  On pourrait même se permettre d’équilibrer les comptes de la sécu. par la même occasion.  Et il en resterait même encore suffisamment pour payer des DVD de Jean-Marie le Pen à Manuel Valls pour qu’il puisse s’entrainer devant son miroir !

Attends, c’est pas fini !  T’en vas pas !  Cerise sur le gâteau, puisque bien souvent ce sont les mêmes, ceux qui fraudent le fisc et ceux qui s’engraissent sur le remboursement de la dette du Trésor Français, on rembourserait la charge de la dette directement avec … l’argent récupéré des recouvrements des fraudes fiscales.  L’argent n’aurait même pas à changer de mains, en quelque sorte.  Juste de domiciliation bancaire !  Fini les paradis fiscaux !  Tout sur un bon vieux compte postal et, éventuellement, un livret A pour les plus chanceux :D.

Pas mal, hein ?

Ah oui, au fait, tout ça pour … ne même pas réduire le montant de cette dette !  Au contraire, il est prévu qu’elle continue d’augmenter en 2014 à 95,1% du PIB (page 161 du PLF2014).  Tiens, bizarre, ça m’étonne :D.  Avec un tel budget, débordant de toute part de saine rigueur masochiste, on aurait pourtant pu croire …

Publicités

6 Replies to “Deux chiffres à mettre en parallèle”

  1. @Pépito
    Désolé, un changement de serveur et paf … la bêtise.
    Les choses devraient être entrées dans l’ordre. J’ai corrigé ce matin.
    Et merci de me avoir signalé le dysfonctionnement !

    J'aime

  2. Sur le nombre d’inspecteurs du travail encore en activité (entre autres scandales) => Sophie Coignard & Romain Gubert, L’oligarchie des incapables.

    Salutations amicales à SimplyLeft pour nous informer avec sa touche de bonne humeur.

    -J. R. Razorback.

    J'aime

  3. @des pas perdus
    La volonté de Hollande de vouloir lutter contre la fraude fiscale ne saurait être remise en cause 😀 puisque
    1/ il avait quand même nommé, un expert en la matière, Cahuzac lui-même 😀 pour mener à bien cette lutte
    2/ et, comme tu le dis, en 2014 il prévoit effectivement de supprimer plus de 2000 postes au ministère des finances, 2564 pour être exact, après les 2353 postes déjà supprimés par la loi de finance 2013 (cf. p29). Mais n’oublie pas un chose, il compte les faire travailler plus longtemps, les 12 pauvres contrôleurs fiscaux qui vont rester, ceci devrait compenser cela, nan ? 😀

    J'aime

  4. « Il en resterait même encore suffisamment pour payer des DVD de Jean-Marie le Pen à Manuel Valls pour qu’il puisse s’entrainer devant son miroir. »

    Je savoure ! ;o)

    Sur le fond, faut dire que tu as raison. Et que vienne vite la banqueroute. Nos rois, pas si couillons que d’aucuns républicains voudraient le dire, la pratiquaient fort bien. Bon, on pourrait les imiter sans même mettre sur le bûcher nos grands financiers comme l’avait fait Philippe le Bel… qui avait non seulement annulé ses dettes mais avait aussi nationalisé tous les avoirs de ses créanciers après les avoir tous trucidés sans délicatesse excessive. ;o)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s