La Syrie, comme tous les pays du monde


Ce matin, un lapin … ah non pardon … j’voulais dire … Mme Najat Vallaud-Belkacem, NVB pour les non-intimes, Ministre des droits des Femmes et porte-parole du gouvernement Ayrault siouplait, était soumise à la « Question » chez le docile évangéliste Bourdin de la loge BFM-TV (eh oui, j’ai repris mes mauvais habitudes, désolé).

On connait l’art maitrisé de la dame pour brasser le vent, manier le néant, mixer de vrais gros morceaux de rien dans le vide abyssal de la communication « socialiste », le tout, récité avec une assurance, une précision et une dextérité à faire pâlir de jalousie une bande d’horlogers suisses fans de prestidigitation et adeptes de yoga.  En même temps, on ne devient pas porte-parole d’un gouvernement d »enfumeurs, sans de solides capacités, non plus.   Je passe donc sur les superbes envolées aussi ferventes que creuses de NVB pour ne retenir que cette phrase, lâchée sous une légère insistance du grand inquisiteur au sujet de la convention sur l’interdiction de l’emploi des armes chimiques (@5’15 »):

« La Syrie l’a signée!  Oui, la Syrie l’a signée.  Bien sûr!  La Syrie est signataire! »

Et de rajouter dans la foulée (@5’44 »), sûre de son fait:

« Elle [la convention] a été violée par un pays [la Syrie] qui en était signataire, comme tous les pays du monde, bla bla bla … »

Et là … c’est le drame … au beau milieu de mon petit déjeuner!  Je vous passe les détails.  Après avoir consciencieusement nettoyé ma télé dégoulinant de café commerce équitable et de tartine à la marmelade d’orange, je m’en vais alors vérifier les inepties de la ministre.  Je ne m’attarde pas sur le fait que, ni l’interrogée, ni l’interrogateur, ne semblent connaitre la différence entre signer une convention et la ratifier.  Dans le contexte, ils semblent plutôt vouloir parler de ratification, puisqu’ils parlent de violation.

Voici donc les faits.

Je suppose que l’on parle de la « Convention sur l’interdiction de la mise au point, de la fabrication, du stockage et de l’emploi des armes chimiques et sur leur destruction« .  Je remarque immédiatement que, une fois n’est pas coutume, les ÉtatsUnisdAmerik l’ont signée … et ils l’ont même ratifiée, cette convention.  Je reste pantois.  Bien sûr cela n’indique rien sur leur volonté de la respecter, mais tout de même, c’est une grosse avancée quand on connait leur allergie à la ratification de toute convention et de tout traité international émanant de l’ONU.

Bref, regardons maintenant la Syrie.  Je cherche … je cherche … un petit CTRL-F … je tape S puis Y et là  … Bip (ou tching, selon comment votre Windows ou MacOS est configuré)!  Phrase non trouvée.  Le mot Syrie n’apparait même pas sur la convention.  D’où l’on peut déduire, me semble-t-il, que la Syrie n’a ni ratifié, ni même signé le foutu traité.  Madame Vallaud-Belkacem nous a donc raconté, comme d’habitude, serais-je tenté d’ajouter, des carabistouilles.

Quant au « comme tous les pays du monde » qui a causé tant de mal à mon électroménager, je remarque qu’effectivement, beaucoup de pays (la plupart même, pour être honnête) l’ont signée et ratifiée.  Oui mais pas tous!  Là encore, vous pataugez dans le mensonge (ou l’incompétence), Madame Vallaud-Belkacem!  Et parmi ceux qui ne l’ont pas ratifié (même s’ils l’ont signée), il y a en un en particulier qui attire mon attention.  Non, non il ne s’agit pas des US, j’vous l’ai déjà dit!  Non, c’est un pays de la même région du globe que la Syrie, frontalier même.  Un pays connu également pour son respect des droits de l’homme et son dévouement à la paix dans le monde :-D.  Je veux parler d’ Israël!

Flippant, non?

Publicités

2 Replies to “La Syrie, comme tous les pays du monde”

  1. « […] brasser le vent, manier le néant, mixer de vrais gros morceaux de rien dans le vide abyssal de la communication « socialiste », le tout, récité avec une assurance, une précision et une dextérité à faire pâlir de jalousie une bande d’horlogers suisses fans de prestidigitation et adeptes de yoga. »

    Chapeau ! Quelle belle prose pour décrire le vide intersidéral qui caractérise en permanence les propos de la dame !

    J'aime

  2. Bourdin aurait dû lui demander ce qu’elle pensait des munitions à l’uranium appauvri, du napalm, des bombes au phosphore, des mines antipersonnelles, de la torture, des boucliers humains et de l’arme alimentaire…. les morts ne parlant pas, il est difficile de savoir si les gaz sont à ce point pires que les autres joujoux létaux employés par nos grandes et belles démocraties …

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s