Pardon refusé !


une fois la viédo lancée, cliquez sur [CC] puis [FR] pour avoir les sous-titres en français,
à moins que vous ne maîtrisiez la langue de Cervantes

Cette vidéo a été publiée au lendemain de la nouvelle défaite du PSOE, le Parti Socialiste Ouvrier Espagnol, en Catalogne. Elle a été enregistrée par d’authentiques militantes et militants du PSOE n’appartenant officiellement à aucun courant de ce parti.

Ces militants semblent sincèrement penser qu’ils ont fait fausse route avec la politique austéritaire néolibérale de Zapatero.  Mouais …  Ils rajoutent que, selon eux, aucun dirigeant du parti n’aura le courage de demander pardon.   Et ce sont donc eux, les petits, les sans-grade, qui s’y collent.  Bel effort, les gars, mais ne rêvez pas !  Vous ne regagnerez pas aussi facilement la confiance dilapidée après tant de traitrises, de coups bas, d’abandons, d’abdications, de capitulations, de démissions.

Carme Chacon, l’ex ministre de la défense et ancienne candidate à présider le PSOE, a déclaré : « Moi je crois que les gens ne nous referons plus confiance si nous ne sommes pas capables de leur dire qu’il y a des choses sur lesquelles nous nous sommes trompés. »   T’as tout à fait raison, ma bonne Carme.

Mais cela ne suffira pas !  Ta ta ta.  Trop facile.  Va falloir certes demander pardon et admettre que vous vous êtes trompés.  Mais on vous connait, les socialistes.  Faudra bien plus que de fumeuses excuses orales.  Faudra prouver que votre remords est réel, total et profond.  Comment ?  Hum …  Ça va pas être facile, je vous le concède.  Va falloir ramer, expier, devrais-je même dire.  Par des actes concrets !  Des soutiens inconditionnels aux candidats de la vrai gauche, par exemple.  Un désaveu clair et radical de la politique menée par votre ami Hollande en France (puisque c’est la même que celle de Zapatero, ce devrait être facile, nan ?  Allez, on vous écoute).  Peut-être quelques auto-flagellations publiques.  Bref, va falloir en chier, les gars.

Et puis, comme l’a indiqué le secrétaire général du PSOE de Castille-La Manche, Garcia Page, il est évident que «  l’exercice du pardon aurait plus de valeur si c’était ceux qui ont gouverné qui le faisait plutôt que de simples militants. »

Ça c’est sûr.  Faudra que ça vienne d’en haut.  Zapatero en tête.  Pas de Zapa, pas de chocolat !

Donc, pour l’instant, me concernant, pardon refusé.

Mais c’est un début, un premier pas sur le très long (et très droit) chemin de la rédemption …

Publicités

One Reply to “Pardon refusé !”

  1. Ouais, c’est bien vrai ça ! Nous les français, sous notre béret, on les connait les socialistes !
    Mais on les connaissait depuis longtemps quand en mai et juin il fallait , parait-il, ne pas hésiter à trahir nos convictions pour utiliser, le beret à la main, un bulletin Iznogoud afin chasser le kalif …..

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s