Mais où est donc passé le courage politique ?


L’Assemblée nationale a adopté ce 20 novembre 2012 le projet de loi de finances pour 2013, le budget 2013 tscgiste, austéritaire et compétitiviteur à souhait.

Pas un seul député Front de Gauche à l’Assemblée Nationale n’a voté contre ce budget que même la droite n’aurait pas renié.  Ah si, merde, finalement, ils l’ont renié puisque tous les UMPistes et UDIistes (sauf 3 abstentions) ont voté contre.  Pourtant, même la mère Parisot, elle le kiffait ce budget.

La droite qui vote contre un budget de droite et la « gauche » qui vote pour ou s’abstient !  Mais c’est quoi ce bordel ?  On patauge lamentablement dans les égouts de la démocratie représentative politicienne et carriériste.  L’autoroute pour le FN.  Quelle misère !

S’agit-il, messieurs, dames, les « députés de Gauche », à l’instar de vos confrères socialistes et écologistes tant conspués (à juste titre) lors des votes des Traités de Lisbonne, du MES et du TSCG, d’une abstention dynamique et offensive ?

Pfff !

Les noms

Groupe de la gauche démocrate et républicaine (15)

Pour: 3

M. Bruno Nestor Azérot, Mme Huguette Bello et M. Gabriel Serville.

Abstention: 10

MM. François Asensi, Alain Bocquet, Mme Marie-George Buffet, MM. Jean-Jacques Candelier, Patrice Carvalho, Gaby Charroux, André Chassaigne, Marc Dolez, Mme Jacqueline Fraysse et M. Nicolas Sansu.

Je ne sais pas ce qu’ils foutaient au moment du vote: MM. Alfred Marie-Jeanne, Jean-Philippe Nilor

Même Mme Buffet !  Je suis sans voix.

Indéfendable !

Publicités

3 réflexions sur “Mais où est donc passé le courage politique ?

  1. militant pg , je suis déçu par le vote de marc dolez.. peut être y a t-il là derrière une stratégie cachée? même s’ils sont libres de leurs choix , on attend les explications de nos peu d’élus ( ça grince encore plus au pc ).en attendant la position de mélenchon , du pg et de ses militants était claire: nous étions tous pour un vote contre ce budget austère. j’espère fortement que ça ne se reproduira pas.
    bravo à l’auteur de ce blog pour ses positions tranchées.
    fraternellement

    J'aime

  2. Faut jamais se brouiller tout à fait avec ceux qui pourraient vous offrir un sous-sous-sous-strapontin dans la toute dernière travée à la droite de la « gauche » ? Sous prétexte bien sûr que de là on pourrait faire bouger les lignes !

    A relire d’urgence : « De la servitude volontaire » de la Boếtie »
    Ou bien d’Alain Accardo : « De notre servitude involontaire »…

    Amicalement. Lorette

    J'aime

  3. Je viens de découvrir votre blog et j’ai lu quelques uns de vos articles, ça m’a fait du bien, j’apprécie votre lucidité et votre humour, je me sens en accord avec ce que vous dîtes, merci.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s