La grenouille masochiste barbote placidement


Les Français ont (encore) voté.

Rapporté au niveau national, même si je sais que cela n’a aucune portée dans notre système d’élections législatives à scrutin majoritaire à 2 tours (pas la peine, donc, de me le faire remarquer, merci ;-)), ça donne:

Que dire de plus que ce que je j’ai déjà exprimé au lendemain du premier tour de l’élection présidentielle ?  Les Français confirment leur frilosité (pour modérer mes propos et ne pas parler, sous le coup de la déception, de couardise) en acceptant le discours ambiant, en adhérant totalement à la pensée unique, en proférant haut et fort aux yeux du Monde entier qui nous regarde, que l’immigré et « l’assisté » (comme ils disent) sont le véritable problème, pas le financier ni le banquier, que si on a des chômeurs, c’est parce qu’ils sont paresseux, car lorsqu’on le veut vraiment, on peut toujours (confondant ainsi naïvement, condition nécessaire et condition suffisante), que le fonctionnaire ne branle rien, z’avez vu ces profs qui ne font que 25 heures, mon pauv’monsieur, et en plus z’ont la sécurité de l’emploi, eux, que nous n’avons plus les moyens, en tant qu’État, de nous payer une protection sociale solidaire efficace, qu’il faut travailler plus longtemps, ma bonne dame, puisqu’on vit plus longtemps, logique, non (confondant ainsi le nombre de cotisants avec la richesse produite par cotisant qui augmente plus vite), que … j’arrête là cette liste de stéréotypes éculés mais pourtant tellement encrés solidement et, semble-t-il, durablement, dans nos pauvres cervelles ramollies.

Car, en tout état de cause, si l’issue du deuxième tour confirme que le groupe PS + EELV a bien la majorité absolue à l’Assemblée Nationale, on peut d’ores et déjà donner les grandes lignes des choix que les Français ont validé hier dans les urnes, sans aucune possibilité de modération par un groupe charnière, tel que le Front de Gauche:

  • Ratification du TSCG, le traité de l’austérité européenne, avec inscription de la règle d’or dans la législation française
  • Altération du code du travail pour la mise en place et la généralisation de contrats plus « flexibles »
  • Maintien de l’âge de la retraite à taux plein à 67 ans, sauf pour quelques dizaines de milliers d’ « heureux papys-et-mamies-avant-l’âge » qui auront pu cotisé 41 années pleines, sans période de chômage, sans congé maternité
  • Opposition à l’augmentation massive des bas revenus, malgré quelques coups de pouces symboliques (de quelques euros par mois) sur le SMIC
  • Confirmation des 150 000 suppressions de postes du secteur public, avec la création de 60 000 postes dans l’Éducation Nationale récupérés sur d’autres service des fonctions publiques
  • Refus d’organiser un audit de la dette publique en vue d’une déclaration d’illégitimité
  • Acceptation des outils financiers de la spéculation, tels que les ventes à découvert ou les ventes de gré à gré de produits dérivés
  • Rejet de la gratuité totale de toutes les dépenses médicales
  • Continuation probables des privatisations dans les domaines de l’énergie et du rail
  • Soumission à l’organisation militariste des USA, et maintien dans l’OTAN
  • Sanctuarisation du fonctionnariat de la religion en Alsace-Moselle
  • etc, etc

Continuons donc d’augmenter la température !  Juste pour voir jusqu’où on peut aller.  Le thermomètre monte, monte, monte, et nous, nous baignons sagement, nous coassons joyeusement, dans notre bain saumâtre de paupérisation et de despotisation.  Et nous en redemandons !  Hier, notre petite patte palmée batracienne a donc réussi à sortir de l’eau frémissante et à tourner le bouton de la cuisinière néolibérale de quelques crans afin de réchauffer encore un peu plus notre casserole hexagonale.  Accepterons-nous vraiment d’atteindre l’ébullition sans tenter quoi que ce soit ?  Devons nous vraiment en passer par une cuisson à la Grecque pour ouvrir les yeux et sauter hors de notre conteneur suffoquant ?

Pour ceux qui ont encore de l’appétit et veulent avoir les détails de la recette des cuisses de grenouille à la sauce Hollandaise adaptée à leur circonscription, voici les détails des votes:

Pour mémoire, revue nostalgique et trace historique, je me permets de (re-)lister ci-dessous les extraits du programme « l’Humain d’abord » dont les français n’ont pas voulu (et que je supprime donc, ce jour, de  la colonne droite de mon blog dans laquelle ils trônaient depuis une année).

Rétablissement des 35 heures – Droit à la retraite à 60 ans à taux plein – SMIC à 1 700 euros bruts par mois pour 35h – salaire maximum : dans chaque entreprise l’écart entre le plus bas et le plus haut salaire ne pourra dépasser 1 à 20 – Gratuité des soins – Blocage des loyers – Revenu maximum fixé à 360 000 euros par an – Arrêt de la RGPP – Abrogation de la réforme hospitalière – Titularisation des 800 000 précaires de la Fonction publique – quota maximal d’intérimaires et de CDD égal à 5 % des effectifs dans les grandes entreprises et 10 % dans les PME – interdiction des licenciements boursiers ainsi que la distribution de dividendes pour les entreprises qui licencient – relèvement du plafond du Livret A à 20 000 euros – majoration de 0,55 % de la contribution des employeurs à l’effort de construction – nouveau service public de la petite enfance – service public de l’information et de la culture, soustrait du pouvoir de l’argent et des pressions politiques – pôle public financier – augmentation de l’ISF et de l’impôt sur les revenus du capital – taxation des revenus financiers des entreprises – mise en place du principe de modulation de l’impôt sur les sociétés et du taux des cotisations sociales patronales en fonction des objectifs d’emplois, de formations et de salaires de l’entreprise – Création de pôles publics de l’industrie – Suppression des exonérations de cotisations sociales patronales – Création d’un Fonds national et de fonds régionaux pour l’emploi et la formation – obligation de détention de titres de la dette publique par les institutions financières – abrogation du pacte de stabilité et du pacte euro-plus – la Banque de France sera mise au service de ces objectifs – interdiction des ventes de gré à gré, des ventes à découvert et des produits spéculatifs – blocage des échanges de capitaux avec les paradis fiscaux – séparation des banques de dépôt et des banques d’investissement – interdiction des stocks options, des LBO et des engagements hors-bilan – protection des collectivités locales victimes des crédits toxiques – contrôle et taxation des mouvements internationaux de capitaux à des fins de spéculation – Moratoire sur toutes les politiques de déréglementation de l’énergie, abrogation de la loi NOME – Mise en place d’un plan de transition écologique réintroduisant la maîtrise publique de l’énergie et promouvant des investissements publics conditionnés aux critères écologiques, sociaux et démocratiques – Mise en place d’un plan de financement pour la sobriété et l’efficacité énergétique et pour la diversification des sources d’énergie – création d’un pôle 100% public de l’énergie comprenant EDF, GDF, Areva et Total renationalisé – lancement d’un réseau de géothermie profonde – débat et référendum sur la sortie du nucléaire ou le maintien d’un nucléaire sécurisé et public – abrogation des lois de libéralisation du rail – soutien public à l’économie sociale et solidaire, et notamment aux coopératives – Les entreprises qui délocalisent et licencient, devront rembourser toutes les aides publiques qu’elles auront perçues – aide la relocalisation des activités et les circuits courts de distribution – renforcement la présence de l’État dans le capital d’entreprises stratégiques – Abrogation des lois LOPPSI, HADOPI et des lois sécuritaires et liberticides – Régularisation des sans papiers – Bilan annuel sur les discriminations – Abrogation de la loi organique relative aux lois de finances (LOLF) de 2001 – Doublement du montant de l’aide de l’État aux actions de prévention et d’aide sociale des collectivités aux associations – Aucun financement public ne sera octroyé à la construction de nouveaux établissements scolaires privés ou à la rénovation de ceux qui existent déjà – Toute ségrégation de genre ou communautaire de l’espace public sera interdite (par exemple le choix du sexe du médecin à l’hôpital public…) – Le président de la République renoncera définitivement à son titre de chanoine de Saint-Jean-de-Latran – rétablissement du droit au regroupement familial, condition d’une vie digne – fermeture des centres de rétention – loi contre la corruption et les conflits d’intérêt pour sanctionner la «délinquance en col blanc» – stopper la baisse des effectifs de la police et recruter et investir réellement dans la formation des personnels – Convocation d’une assemblée constituante – Abrogation de la réforme territoriale 2010 – rétablissement de la proportionnelle à toutes les élections – Création du Conseil national des médias – Tout changement du périmètre des services publics sera décidé après consultation du peuple – L’initiative d’une loi sera ouverte aux citoyennes et aux citoyens, aux organisations syndicales et associations – Bataille politique et diplomatique pour un nouveau traité européen et une refonte des statuts et missions de la Banque centrale européenne (BCE) – La France prendra l’initiative d’Etats généraux de la refondation européenne en faisant appel à toutes les forces politiques et sociales disponibles en Europe – Retrait des troupes françaises de l’Afghanistan – Retrait de la France de l’OTAN – reconnaissance de l’Etat de Palestine par la France – Abrogation de loi 2003 sur l’assurance-chômage des intermittents du spectacle et création d’un système mutualisé pérenne – plan de recrutement dans l’Éducation nationale – Suppression de la loi LRU et du pacte pour la recherche – 1% du PIB consacré à l’art, la culture et la création – Loi contre les concentrations dans les médias et pour défendre la presse d’opinion – Adoption d’une loi cadre sur le sport

Advertisements

5 réflexions sur “La grenouille masochiste barbote placidement

  1. J’ai effectivement à peine la trentaine, ce qui fait que j’espère n’avoir pas encore dépassé la moitié 😉 mais par contre j’espère avoir déjà passé la moitié de mon âge de « travailleur » ! En tous cas, vos blogs (@ lecridupeuple !) m’aident vraiment dans mes moments de « déprime sociale » et d’incompréhension de la part de mes proches vis à vis de mon (petit et récent) engagement qui grandit de jour en jour (à ce sujet, je compte bien faire bouger les choses en Ardèche avec le FDG, mais ne sait trop par où commencer…). Du coup, juste retour des choses que de transmettre également ma motivation et mon énergie, d’autant que je suis pas mal ce qui se passe dans un petit pays qui s’appelle le Honduras, chez qui j’ai découvert ce que le mot « résistance » voulait dire, et lorsque j’ai des nouvelles de mes amis Honduriens et que je vois ce qu’ils affrontent actuellement, je me dis qu’on a pas le droit de râler ici, et qu’on se doit de réveiller tous ces zombies qui composent notre peuple de Gaulois endormis… ! Bref, j’ai la patate, et je compte bien en faire quelque chose de productif ! @+ ! Courage !

    J'aime

  2. @Dantel, @lecridupeuple, @David H
    En me relisant, je m’aperçois qu’effectivement, ce billet a de fort relents de désespoir. Mais, après ce bref moment d’abattement, ne doutez pas une seconde que je vais lâcher quoi que ce soit. Quelle pêche David H ! Bravo ! Juste un truc, quand vous dites « Peut être toute notre vie ! », heu … comment dire … ben, j’ai déjà dû facilement dépasser la moitié de la mienne, et j’eusse aimé y assister un jour de mon vivant. Allez, c’est reparti.
    Hasta la victoria siempre

    J'aime

  3. Allez ! On lâche rien ! On est plein de jeunes (ou moins jeunes) qui découvrons à peine la politique et on y croit dur comme fer ! Dans moins de 10 ans on sera au pouvoir ! Ne désespérez pas ! Là où il y a de la vie, y a de l’espoir ! Franchement, je n’aurai jamais imaginé m’intéresser à la politique il y a 6 mois de cela, et aujourd’hui je milite pour le FDG et ce n’est que le début ! On va y arriver, il faut juste sortir les gens de leur torpeur en leur faisant comprendre qu’au fond, on lutte (presque) tous pour la même chose : le bonheur collectif ! On est tous socialiste sans le savoir (sauf le parti dit « sérieux » ;-)) et je suis sûr qu’on va faire progresser les consciences ! 100 fois remettez vos coeurs à l’ouvrage, ce n’est que le début d’une révolution citoyenne qui prendra des années et des années… Peut être toute notre vie ! Mais quel programme ! Animo ! Résistance ! No pasaran ! On lâââââche riiiiieeeennnnnn !!! -DiD-

    J'aime

  4. Entièrement d’accord avec vous, c’est désespérant, même les votants du FdG de la présidentielle (4 millions) ont disparu pour plus de la moitié (1,8million) à ce premier tour des législatives.
    De Gaulle avait raison: les français sont des veaux.Je pense qu’il faudra attendre de faire les poubelles pour survivre, comme les grecs y sont contraints en ce moment, pour qu’apparaisse enfin un semblant de prise de conscience.
    A moins que d’ici la les grecs nous donnent une vrai leçon de démocratie avec Syriza en foutant le b…del dans cette Europe merdique (je croise les doigts !!)
    Merci pour votre blog qui nous fait du bien et nous donne un peu d’air un peu plus pur dans cette ambiance fétide.
    Continuez….
    Hervé Dantel

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s