La belle, la rebelle, la républicaine, la laïque !

Par défaut

Juste pour vous faire partager un mail personnel que j’ai reçu d’un ami, qui, bien que profondément de gauche, a (ou avait ;-) il y a encore quelques semaines) plutôt un jugement négatif sur Jean-Luc Mélenchon.  Il m’a envoyé ce mail après avoir écouté le candidat du Front de Gauche invité au "Grand Rendez-Vous" sur Europe 1 / I>Télé / Le Parisien ce dimanche 4 mars 2012:


Le mail in extenso:

Mélenchon à dit :

"La République, je m’excuse, ce n’est pas la viande halal ou casher. C’est un modèle d’organisation de la société. La laïcité, c’est la séparation des églises et de l’État. Les abattoirs ne sont pas ni dans l’Église ni dans l’État", a-t-il vivement déclaré. Pour lui, la question de la viande halal est "un abus de langage", un "non débat", "une invention pure et simple destinée à opposer les gens". "On ne doit pas mêler la belle et grande idée de la République à ces sornettes qui ne poussent qu’à s’affronter les uns contre les autres", a-t-il plaidé. "Ça suffit d’opposer les Français les uns aux autres à cause de leur religion! Ça suffit ! Foutez-nous la paix ! Nous en avons par dessus la tête de vos histoires, nous avons envie de vivre tranquillement", s’est-il emporté.

Et là, je dis "Enfin ! " et "Bravo ! ". J’attendais cette réaction de n’importe qui depuis longtemps. C’est Mélenchon, j’oublierai pas !!!
J’en peux plus d’entendre toutes ces conneries sur la religion, alors que le plus beau trésor de la république, c’est la laïcité.

En plus, au final, ceux qui parle tout le temps de l’islam sont ceux qui sont le moins concerné. J’entends jamais les musulmans français lancer une polémique. Ils ne font que répondre à des agressions. Mais là, c’est normal ! Je sais que la religion, c’est pas forcément ta tasse de thé [parce que mon pote sait que je suis pas très religion, ndlr], mais tu peux comprendre que ça peux finir par lasser même les plus laïques des laïques. Si je me mets à critiquer bêtement l’OM, ça va te gonfler [parce que mon pote sait que je suis très OM, ndlr]. A chacun ses croyances. Dans ce pays, on peut être bouddhiste, témoins de Jéhovah, scientologues, dans une secte, personne t’emmerdes, ou si peu. Quand des intégristes catholiques veulent faire interdire une pièce de théâtre, on se demande si les théâtreux n’ont pas été trop loin dans la provoc.

Et dès qu’il s’agit de l’islam, on est rangé dans la case envahisseurs. Franchement, je suis loin d’être un pratiquant assidu. Mais c’est dur de voir les ministres de l’intérieur, des ministres de la république venir toujours salir les mêmes. Tout ça pour nous expliquer que Islam et immigration sont deux problèmes que l’on va régler en même temps.

Sauf qu’il va falloir que nos compatriotes comprennent qu’il n’y a pas de plan B, de nation de réserve pour les gars comme moi. La deuxième, la troisième génération, elle n’est plus immigrée. On est français, et franchement, je vois pas où on pourrait vivre ailleurs qu’en France. Et on vivra dans ce pays qui est le notre dans les respects des codes de la république. Bref, l’islam est une réalité en France, au même titre que le judaïsme, le christianisme, ainsi que l’athéisme ou l’anticléricalisme.

Alors je dis du fond du cœur : "Merci Jean-Luc "

Voilà, je voulais le dire à quelqu’un, c’est tombé sur toi. Merci donc à toi aussi !

Voilà.  Rien à ajouter.

Ah si.

Dans la continuité, je voudrais signaler également un article très intéressant de Eddy Khaldi paru dans le Monde Diplo. de ce mois de mars dont le titre est assez éloquent "Laïcité, le triomphe de l’équivoque". Petits extraits pour vous donner envie d’acheter le numéro.

Pierre angulaire du modèle républicain, la laïcité fait aujourd’hui l’objet d’un unanimisme trompeur. Cette récupération du mot participe d’une dénaturation du concept, lequel revêt dorénavant des sens très divers, et parfois antinomiques. Dans une attitude de façade, l’extrême droite et la droite concentrent leurs feux sur l’islam, avec des arrière-pensées évidentes.

Parmi les soixante propositions du candidat socialiste à l’élection présidentielle française figure l’inscription dans la Constitution de la loi de 1905 instaurant la séparation des Églises et de l’État… mais aussi du concordat en Alsace-Moselle. M. François Hollande témoigne ainsi de la valse-hésitation des pouvoirs publics à l’égard des religions. Alors que l’islam focalise l’attention, les Églises chrétiennes mènent l’offensive contre la laïcité, en particulier à l’école.

Concluons en répétant encore les mots d’emportement de M. Mélenchon: Ça suffit ! Foutez-nous la paix ! Ça suffit d’opposer les Français les uns aux autres à cause de leur religion !

Résistance !

About these ads

3 réflexions sur “La belle, la rebelle, la républicaine, la laïque !

  1. J’ai assisté il y a quelque temps à une conférence d’Eddy Khaldi. J’avoue avoir été terriblement déçu. La conception de la laïcité d’Eddy Khaldi n’est acceptable que pour les athées comme moi. Mais l’athée que je suis n’oublie pas que l’on nous mettait sur les bûchers il y a quelques siècles. C’est pourquoi je revendique pour mes amis religieux les mêmes droits que moi à avoir une opinion ET à en faire état quand bon me semble. Que la foi (ou naguère l’athéisme) doive se cacher n’est pas la laïcité mais l’intolérance. Monsieur Khaldi n’accepte pas la présence dans l’espace public de musulmanes se disant ouvertement musulmanes. Alors je tiens à affirmer fortement que l’un des principes de la laïcité telle que conçue par le législateur en 1905, c’est l’ÉGALITÉ DES DROITS.

    Le deuxième point extrêmement choquant est que monsieur Khaldi ne reconnaît comme "laïques" que les seules écoles publiques gérées par l’Éducation nationale. Pour lui les écoles laïques associatives dépendant de l’éducation nationale ou bien les écoles publiques dépendant d’autres ministères (Travail, Agriculture, Justice, etc) ne sont PAS des écoles laïques ! Je nomme cela du corporatisme (et pas de la laïcité). Même des enseignants de l’Éducation nationale en étaient choqués et ne se privaient pas de le dire à la sortie…

  2. La viande halal sert à enfumer le débat…. d’ailleurs Le Pen a ressorti cette vieille polémique la semaine du vote du MES à l’assemblée…

  3. ça me révoltait tellement que j’avais pensé écrire un billet "athée je m’en fous de manger de la viande hallal. mais c’est si évident pour moi que je savais pas quoi écrire.
    dans mon quartier proche (chaud !) j’arrive (assoc) peu après ils sont en émoi… au sujet de la viande hallal. Et ils m’expliquent que ce qui les choque c’est toutes les fraudes sur la fausse viande hallal. ouahh. C’est vrai.
    mais j’aurai du leur dire (je me rattraperai) que d’après le Coran "dieu pardonne" quand on le fait de bonne foi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s