Monsieur, apprenez donc comment se calcule l’impôt et ce que sont les tranches


J’ai déjeuné avec mon ami Bruno ce midi.  Et là, vous vous dites, ça y est, il s’est encore énervé le rouge qui saoule.  Mais non rassurez-vous.  Bruno et moi sommes du même bord.  Et justement, il me relate son écœurement sur ce qu’il lui a semblé entendre quelques minutes plut tôt à la radio.  Vous me connaissez, je suis allé donc tout de suite vérifier.  Eh ben, c’était vrai.  C’était même pire que ça (car il n’a entendu qu’une petite bribe).  Alors voici l’histoire complète.

C’était sur RMC, une radio bien connue d’incultes de droite.  Dans l’émission des Grandes Gueules, une émission … comment dire … d’incultes de droite.  L’invité de fin d’émission est Philippe Lelouche, « artiste », réalisateur, frère du grand ami du nouvel oscarisé, et … inculte de droite (je le prouve dans une seconde).

Je vous mets le lien pour ceux qui voudraient contre-vérifier mes dires.  Cela se passe dans la dernière partie de l’émission, entre 12h et 13h, vers 24:15.  Ne connaissant pas exactement où se situait la discussion intéressante, j’ai dû me farcir plusieurs minutes de cette bouillie indigeste et nauséabonde.  Franchement, on en sort pas indemne.  Si vous pouvez éviter de subir ça, faites-moi confiance.

L’un des présentateurs (inculte de droite dont je préfère taire le nom que je ne connais de toute façon pas du tout :-D) interroge donc l’invité.  La discussion arrive sur la dernière proposition de F. Hollande d’ajouter une dernière tranche d’imposition à 75% pour les revenus supérieurs à 1 000 000 €.  Vous savez, si vous avez lu mon dernier billet, ce que je pense de l’amateurisme de cette proposition.  Mais là n’est pas le sujet.

Voici le contenu de cet échange radiophonique suranné, juste pour vous montrer ce que peut donner une discussion de comptoir entre 2 incultes de droite se prenant pour des gens très importants.  Sur l’introduction du présentateur

« alors, demander aux riches un petit peu plus de solidarité ? »

Réponse de Philippe Lelouche:

« vous leur demandez juste de faire la pute de l’état! »

J’insiste. M. Lelouche considère que payer des impôts c’est « faire la pute ».  Bravo, belle mentalité républicaine.

Puis il continue,

« vous leur demandez de payez 75% de leurs revenus, pourquoi, à quel titre, moi je ne suis pas du tout d’accord »

Et là, je me dis, ce n’est pas possible, on dirait qu’il ne sait pas comment fonctionne le système d’imposition par tranches.  Ce qui ne serait pas un problème en soi.  Je connais plein de gens qui (malheureusement ;-)) ne savent pas comment ça fonctionne.  C’est vrai.  C’est un peu complexe.  Mais si on sait pas, on ferme sa gueule.  On n’a pas un avis aussi tranché (vous allez voir la suite) et aussi passionné sur la question.  On reste humble.  On botte en touche.  On en profite peut-être pour se cultiver un peu.  Mais non.  Un inculte de droite se doit d’avoir l’avis conventionné, sponsorisé, estampillé par l’UMP.

Petite parenthèse.  Vous allez me dire que je fais un procès d’intention à ce brave homme quant à sa couleur politique.  Que nenni.  Je le cite.  Juste après un exquis

« je veux surtout pas faire de politique »,

il enchaîne:

« néanmoins il me semble que l’idée de Sarkozy est pas pourrie de répondre « Hollande veut moins de riches, moi je veux moins de pauvres » 😀

Il avouera d’ailleurs, plus loin dans l’émission, qu’en 2007 il a voté Sarkozy.  Voilà pour la parenthèse.  Revenons sur la position de notre fâcheux quant à la tranche d’impôt à 75%.

« comment voulez-vous qu’un mec qui gagne 1 000 000 € vous dise « non, ça me fera pas chiez de leur donner 750 000 € c’est à dire que je vais travailler 8 mois par an, 9 mois par an pour l’état », ce n’est pas possible »

C’est donc bien ça!  En fait, il n’a rien compris!  Il ne sait absolument pas de quoi il parle.  Et pourtant il en parle de manière virulente et tranchée, le monsieur!  Il s’emporte, le bougre!  Peut-être M. Lelouche n’a-t-il jamais payé d’impôts de sa vie pour parler ainsi.  M. Lelouche, une dernière tranche à 75% ce n’est pas 75% du revenu, ce n’est pas 8 ou 9 mois du revenu annuel!  Arrêtez de le croire et de le faire croire aux gens qui vous écoutent!  Revenez sur terre!

Allez, c’est vendredi soir.  C’est bientôt le week-end.  Je veux bien faire la bonne âme même si vous ne le méritiez absolument pas, M. Lelouche, vue la manière fort peu citoyenne avec laquelle vous vous exprimez.

Si vous lisez ceci, cher monsieur, apprenez donc comment se calcule l’impôt par exemple ici.  Et puis, par exemple là, vous avez même un exemple de calcul hyper-simple avec 1 seule part fiscale et 30 000 € de revenu net imposable, basé, bien entendu, sur le système d’imposition actuel à 5 tranches:

  • Jusqu’à 5 963 euros : 0%
  • de 5 964 euros à 11 896 euros : 5,50%
  • de 11 897 euros à 26 420 euros : 14,00%
  • de 26 421 euros à 70 830 euros : 30,00%
  • au-delà de 70 830 euros : 41,00%

Le truc important à comprendre est que le pourcentage applicable à une tranche ne s’applique … que sur cette tranche.  Dans cet exemple, le contribuable ne paie que 3 433 € d’impôts et non pas 40% de 30 000 € (12 000 € !) comme vous semblez le croire.

Dans la proposition petit-bras 😉 de M. Hollande, votre sportif effarouché qui gagne 1 000 000 € ne paierait 75% que sur la partie au dessus de 1 000 000 d’euros, c’est à dire sur … 0€ (1 million moins 1 million égale, hum, voyons voir … zéro, ouais!).  Et il continuerait donc de payer exactement le même impôt qu’aujourd’hui (en considérant qu’aucune autre tranche ne soit ajoutée entre la dernière tranche actuelle à 41% et la nouvelle tranche à 75%).  Autre exemple.  Si votre artiste effrayé par le bolchévisme rampant gagnait 1 200 000 €,  son impôt actuel se verrait augmenter de la somme due sur la dernière tranche, soit 75% de 200 000€, c’est à dire 150 000€.

J’espère que cette fois c’est clair. À votre décharge, M. Lelouche, je dois reconnaître qu’aucun des incultes présentateurs de droite qui vous entouraient sur le plateau ne vous a repris sur le sujet.  Mais c’est vrai qu’ils sont, eux aussi, probablement un peu trop incultes sur le sujet ou un peu trop de droite sur tous les sujets, ou un peu trop des deux, pour vouloir que la vérité soit expliquée clairement aux citoyens.

L’émission a continué avec les sempiternels lieux communs sur la fuite des cerveaux, ah non merde, là ça marche pas, la fuite des … hum voyons, ben des footballeurs qui est, toujours selon M. Lelouche, « dommage ».  Je l’ai même entendu essayer de formuler une phrase tentant d’exalter la patrie à un peu plus de solidarité des pauvres envers les riches (sans déconner!) …

J’ai coupé.

Écœuré.

Résistance !

Advertisements

8 réflexions sur “Monsieur, apprenez donc comment se calcule l’impôt et ce que sont les tranches

  1. waouh je viens de finir la lecture du post de Gidmoz, j’en reste sans voix… j’ai failli verser une larme quand j’ai lu le passage « taxer un riche, c’est […] le ruiner » : non mais vous vous rendez compte de la bêtise de vos propos? oui, plus on est riches plus on paie d’impôts, d’accord (encore que, avec un bon conseiller fiscal…), mais l’augmentation des deux n’est pas proportionnelle (la courbe des revenus grimpe plus vite que la courbe du taux moyen d’imposition).
    et que proposez-vous pour se substituer à l’impôt que vous haïssez tant, et financer les missions de l’Etat ou celles des collectivités locales (dont l’Etat abonde, de moins en moins certes, le budget)?

    J'aime

  2. Sinon, faut surtout pas écouter les Grandes Gueules! C’est même pas du caniveau cette émission, les gens qui y parlent postillonnent de la m*****. C’est tellement orienté droite libérale (suffit d’écouter les jingles qui passent en revue « le prof contre les fonctionnaires, la patronne contre les impôts, le médecin contre la fraude, le curé contre les islamistes », etc) que (je pense, j’espère) même l’auditeur le plus inculte politiquement se rend compte de quoi il s’agit. N’empêche que des émissions comme ça devraient être interdites, ou du moins se voir retirer l’usage des termes « information », « débat », « politique ». RMC en général, c’est affreux. Je veux bien qu’on soit à fond néolibéral réac, mais qu’on l’assume par le discours et non par d’interminables récriminations, aussi vociférantes qu’abrutissantes. D’ailleurs, je m’amuse parfois à constater à chaque fois les pubs associées sur le site (celles générées automatiquement par Google), et la dernière fois il y avait une jolie triplette : 1. « une loi vous permet d’économiser 1500€ d’impôts, etc. », 2. « signez la pétition en faveur d’Eric Zemmour », 3. « une mère de famille a trouvé le moyen de maigrir et blablabla ». Je n’invente rien.

    J'aime

  3. T’as raison Gidmoz c’est pas de la solidarité, c’est de la justice.Tout le fric des super riches provient non pas de leur travail (l’ídée est ridicule) mais de leur capacité à capitaliser le travail des autres. La redistribution via impot permet donc de compenser les inefficacités du système actuel quand il s’agit de payer le travail le juste prix.

    J'aime

  4. des nanars d’extrême droite ici ! mauvais lieu de fréquentation, moi les faschos je les jette.
    à part ça j’ai acquis avec le der monde diplo « l’art d’ignorer les pauvres » je vous en recommande la lecture… toute la propagande contre les pauvres de sarko (et de pleins d’autres) y est bien exposé.

    J'aime

  5. Ce travail d’éducation populaire, on a à le faire pour tout et en permanence. C’est une œuvre de longue haleine, on vient de traverser des décennies de décervelage, mais c’est une œuvre où l’on accumule du capital ;o) intellectuel.

    J'aime

  6. @gidmoz
    Woaw. Vive la loi du plus fort. Vive la loi de nature.
    Pourquoi vous êtes vous abonné à mon blog au juste ? Moi je suis plutôt Rouseau, Du Contrat Social par exemple.

    J'aime

  7. Payer ses impôts n’est pas de la solidarité, c’est une contrainte que l’Etat exerce sur chacun sous la menace de l’arme d’un policier. C’est un mensonge de confondre la solidarité et la contrainte.

    Une définition universelle du vol est de prendre le bien d’autrui sans son consentement. Or nul contribuable n’a donné son consentement à payer l’impôt. L’impôt est donc du vol. Certains admettent que l’impôt est du vol, mais, selon eux, ce vol serait nécessaire à la survie de l’Etat, et donc utile pour l’intérêt général, utile pour le bien commun.

    D’autres contestent que l’impôt serait du vol. Mais aucun de ceux-là ne savent pas donner une définition cohérente du vol. Leur définition du vol serait alors différente selon le pays. Ce qui rend leur définition inopérante.

    Ainsi, l’action de l’Etat est fondé sur le vol. Chacun voit bien que l’Etat illusionne le peuple avec de doux mensonges. L’Etat vit par le vol et perdure dans le mensonge.

    Certains crédules pensent que, malgré qq défauts, malgré qq gaspillages, l’Etat exécuterait néanmoins des missions d’intérêt général nécessaires à tous. C’est faux. Chaque action de l’Etat détruit plus de richesses dans le pays que les richesses qu’elle crée.

    Les plus optimistes pensent que l’Etat serait capable de prendre aux riches pour donner aux pauvres. Là encore, c’est faux. Les salariés les moins payés, les smicards payent 1050 euros de charges à l’Etat-Sécu lorsqu’il reçoivent 1000 euros net. L’Etat taxe surtout les plus pauvres. Taxer un riche, c’est le faire fuir du pays, ou bien le ruiner. L’Etat prend à des pauvres pour distribuer des services souvent inutiles à d’autres pauvres.

    20% du budget des SDF arrive effectivement dans la poches de qq SDF. Tout le reste du budget est absorbé par les fonctionnaires qui en vivent. Et chaque budget est ainsi. L’argent n’est jamais redistribué. Il est gaspillé et ne parviens jamais aux destinataires désignés par la loi.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s