Rappel: sortie en salle demain des « nouveaux chiens de garde »


En 1997, l’écrivain Serge Halimi, devenu depuis directeur du Monde diplomatique, publiait un livre qui eut un certain retentissement : Les Nouveaux Chiens de garde. Inspiré des Chiens de garde, publié en 1932 par Paul Nizan (Le Cheval de Troie), l’ouvrage est une dénonciation virulente de l’inféodation des grands médias, et plus particulièrement de leurs vedettes, aux puissances capitalistes.  Réactualisé en 2005, ce livre inspire aujourd’hui un film « Les nouveaux chiens de garde » qui en reprend les principaux arguments. Les deux auteurs y dénoncent, non sans humour,  la connivence entre journalistes-stars et establishment politico-financier, et la perte d’indépendance de la plupart des médias, tombés dans l’escarcelle de groupes financiers.

Bande annonce

Synopsis

Les médias se proclament « contre-pouvoir ». Pourtant, la grande majorité des journaux, des radios et des chaînes de télévision appartiennent à des groupes industriels ou financiers intimement liés au pouvoir. Au sein d’un périmètre idéologique minuscule se multiplient les informations prémâchées, les intervenants permanents, les notoriétés indues, les affrontements factices et les renvois d’ascenseur.

En 1932, Paul Nizan publiait Les Chiens de garde pour dénoncer les philosophes et les écrivains de son époque qui, sous couvert de neutralité intellectuelle, s’imposaient en gardiens de l’ordre établi.
 Aujourd’hui, les chiens de garde, ce sont ces journalistes, éditorialistes et experts médiatiques devenus évangélistes du marché et gardiens de l’ordre social. Sur le mode sardonique, Les Nouveaux chiens de garde dressent l’état des lieux d’une presse volontiers oublieuse des valeurs de pluralisme, d’indépendance et d’objectivité qu’elle prétend incarner. Avec force et précision, le film pointe la menace croissante d’une information pervertie en marchandise.

Fiche technique

Documentaire – France – 2011 – 104 min – 1.77 – Dolby Stéréo SR – 35 mm et numérique – Couleur – Visa n° 119 070

  • Réalisation : Gilles Balbastre, Yannick Kergoat
  • Scénario : Serge Halimi, Pierre Rimbert, Renaud Lambert, Gilles Balbastre, Yannick Kergoat
  • Production : Jacques Kirsner, Anne-Marie Marsaguet,
  • Image : Laurent Fénart, Alberto Marquardt, Guillaume Deffontaines
  • Son : Laurent Malan, Philippe Fabbri, Romain Degueltz, Olivier Walczak, Julien Cloquet
  • Direction artistique animation : Joris Clerté (Petite Ceinture)
  • Musique : Fred Pallem
  • Infographie : Arnaud Lamborion
  • Documentaliste : Valérie Massignon
  • Montage : Yannick Kergoat, Marie-Pierre Camus
  • Production : JEM Productions
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s