Aparté personnel & remerciements

Tableau de Nat

Remerciements

Une fois n’est pas coutume, voici un message qui ne traite pas d’un sujet politique ou économique, ou du moins, pas directement.  C’est vrai que je n’ai pas créé ce blog pour y étaler mes états d’âme (dont tout le monde se fout), mais là, vraiment, il fallait que je fasse un écart par rapport à ma propre charte.   À événement exceptionnel, réaction exceptionnelle.

Je tenais à remercier tout le monde pour la magnifique soirée que vous m’avez offerte pour mes 50 ans.  Je me sens privilégié, fier et ému d’être entouré de tels amis (je suis conscient qu’il a probablement fallu, pour certains, une bonne dose d’ auto-persuasion pour chanter l’internationale).  Merci et bravo.  Donc en hommage à vous tous, voici un petit assemblage de vos innombrables réalisations personnelles.  Je ne peux bien entendu pas tout reprendre dans ce message.  Il y en a beaucoup trop et le support informatique ne s’y prête pas toujours.  Mais sachez que je garde tout en mémoire, messages émouvants sur le livre d’or, citations éloquentes, créations artistiques, peinture grandiose, œuvres info-graphiques percutantes, travaux manuels originaux, poèmes profonds, chansons émues, riffs de guitare endiablés, jeu hilarant, animation professionnelle, cadeaux merveilleux …

… et bien sûr, le magnifique discours de ma femme que je mets dans son intégralité à la fin de ce post pour que vous puissiez en savourer à loisir toute la finesse et la puissance.

Hommage

« L’homme est né pour le bonheur et la liberté et partout il est esclave et malheureux ! »

« L’amitié naît lorsqu’on a pour l’autre une estime supérieure à celle qu’on a pour soi-même. »

« Le grand chemin des émeutes est ouvert, le vieux monde craque, le vieux monde crève, libérez-vous, brisez vos chaines ! »

« Le sens révolutionnaire est un sens moral. »

« Continuons de rêver, parce qu’un homme n’est vieux que lorsque les regrets ont pris la place des rêves. »

« Œuvrons utilement à l’espoir ! »

« Tu n’as pas honte d’être si jeune? À ton age! »

« Il est rouge et il saoule (…) le gaillard toujours ardent »

« Voici la meilleure date pour venir participer au monde »

« Tous ces souvenirs-là et tous les autres sont en nous »

« Qu’il faut que tu gardes l’étincelle Car c’est ce qui te va le mieux! »

« Salut toi le bolchévique hirsute !!! »

« Toute la vigueur et les passions passées sont décuplées »

« Through whatever life may hold … »

« Reste zen »

« Humanité, résistance »

« Parler sans but constitue la satisfaction des imbéciles »

« partager des idées, des pensées, des soirées, des travaux … »

« La somme de i=1 à N de tes connaissances font de toi un super prof »

« Courageux … Sincère … Présent … Susceptible ? »

« Putain 50 ans, et il nous saoule encore 😉 »

« juste et bon, sincère et généreux »

« Homme de valeur et de sincérité »

« Mouton à 5 pattes »

« Levons les poings car l’avenir est incertain, Compagnon de rue le combat continue.  Main dans la main notre avenir nous appartient. »

« Les honneurs, ça m’emmerde. »

« La tête dans les étoiles »

« Cette cinquantaine un peu grisonnante mais certainement grisante. »

« Indignons-nous bordel !!! »

« Un homme du Sud comme le Ché »

« Non seulement je ne suis pas modéré, mais j’essaierai de ne jamais l’être. »

« La verve en baïonnette, (…) entraide et communauté auprès des citoyens du Village »

« Debout, levons notre derrière
Debout, reprenons ce refrain
La raison, camarades frères
C’est Marco notre cher poussin
Chantons fort à en perdre haleine,
Allons ! debout, debout
Marco a changé de dizaine
Trinquons, oui buvons un coup !!! »

« L’internationale

Sera le genre humain »

Discours de Patricia

inspiré du discours de J. Jaurès, le 30 juillet 1903, devant les élèves du  lycée  d’Albi, son Discours à la Jeunesse

« HE HAS A DREAM

Il faut imaginez ma surprise cette nuit lorsque je fus tirée du tréfonds de mon lit par un bourdonnement suspect et régulier.  Non ,marc ne ronflait pas !  Simplement il parlait.  Soyons clair et précis il parlait en dormant.  Ce n’était pas un songe  c’était une homélie.
Sur la table de chevet j’attrapais mon carnet et notais fidèlement à la lueur d’une bougie les mots de sa rêverie que je vous livre ici.

Camaradesses, Camarades,

C’est une grande joie de me retrouver avec vous en ce corps de Garde.  Grande joie nuancée d’un peu de mélancolie, car je mesure soudain ce que l’insensible fuite des jours a ôté de moi pour le donner au passé.  Mais qu’importe, oui qu’importe, ce que le temps nous retire peu à peu, s’il l’utilise subtilement pour de vastes oeuvres en lesquelles survit quelque chose de nous ?

Je n’oublie pas bien sûr que j’ai seul la parole ici et que ce privilège m’impose beaucoup de réserve.

Je n’en abuserai donc point pour dresser la liste des idées autour desquelles se livrent et se livreront encore nombres de mes âpres combats.

Certains semblent déçus et se disent tout bas : zut, si JAURES su j’aurais pas venu.  Mais ne MELENCHON pas tout.
Si vous voulez de la politique et de l’économie : Aller sur mon blog ! https://simplyleft.wordpress.com, où aidé de ma souris, je souris souvent jaune mais reste dévoué votre rouge qui saoule.  Rebelle ! Rebelle ! BOWIE hein !

Mes amis, mon regard parcourt avec émotion cet auditoire prestigieux et chaque visage me renvoie à une précieuse page de ma vie.  Aussi, voulais je vous remercier tous, et chacun, 50 fois plutôt qu’une.

Compagnon artiste, peintre illusionniste, artificier-carreleur, graphiste, créa-artistique, photographe prometteur, guitariste new-age accordéoniste ou flûtiste de passage, magiciens des GN échappés de Tolkien, voire chanteuse(s) ou show man d’un soir.
Talent confirmé, intermittent intérimaire spectaculaire, ou talent en herbe légalisée, toi que les muses ont élu loin des paillettes et des strass de la télé réalité, à l’écart des vernissages HAUTAIN et aseptisés.

Compagnon artiste, merci, d’illuminer cette fête de l’amitié.

Ami sportif, golfeurs tout temps, cyclistes tout terrain, randonneurs humoristes et GUEVARRA pistes, pros de la raquette en raclettes ou jupettes, play-mate des power-plate ou joggeuse internet, DANTON salon footeux ou bien babyfootiste, voire car il en existe rugbymen vin blanc frites.  Athlètes de niveau qui TROTSKY et chevauche, ou amateur suant loin des stades bruyants, toi qui sait l’importance de participer :

Ami sportif, merci d’enflammer cette soirée d’anniversaire.

Camarade créatif, jardinier éventuel, terrassier au grand cœur,  bricoleuse émérite, conceptrice de coiffure : parce que je le vaux bien, de desserts inventrice parce que je les aime tant.  Désamianteur de VILLA , batisseurs GENEREUX de logements, de pizzas.  Créateur de beauté, chirurgien de l’humain ou guérisseurs de l’âme.  Reconstructeurs.  Architecte réseaux déconneurs, cadres et beaux parleurs, chef de l’échec des projets ou génie des décodeurs.
Camarade créatif, merci d’enjouer cette fiesta, ribote, nouba.

Compagnon et compagne meetic, amie d’outre atlantique d’outre Rhin et d’ailleurs, partenaires de bridge et fils conducteurs, jeunes compagnons novices élèves prometteurs, tous noceurs, buveurs, chanteurs, péteurs et joueurs ; camarade mon frère des manifs du cœur.

Compagnons et compagnes, merci d’entrainer ce jubilé jusqu’au bout de la nuit.

Voilà, mes amis, je vous aurais offensés par trop de silence ; car quel que soit votre sentiment sur le fond des choses, vous êtes tous des esprits trop libres pour me faire grief d’avoir affirmé ici cette haute espérance humaine qu’est l’amitié.

Quant à la politique je garde tous mes espoirs et loin de moi toute utopie.  Merci à vous mes tendres et irremplaçables compagnons de voyage.

Permettez moi encore d’ajouter quelques mots:

Merci à vos enfants d’avoir accepter de vous laisser sortir ce soir sans chaperon ! Merci.

Merci à Inacia gardienne du t-ROUSSEAU, elle qui vint pourtant jadis augmenter le nombre déjà trop élevé de fans du PSG dans mon proche entourage, au sein même, devrais-je dire de cette assemblée. Merci.

Merci enfin à ma femme sans le silence de laquelle je ne pourrais remplir mon blog, et, MARX m’en est témoin ces plages de quiétude qu’elle daigne m’accorder relèvent du miracle.

Ma femme, mon tendre et cher binôme, reviens te mettre au lit et souffles la bougie. »

Patricia, le 8 octobre 2011

Mon objectif

Je ne parle pas ici de ma volonté de changer le monde, mais bien du Nikkor 70-200 f2.8 vr que vous m’avez offert.  C’est un objectif de ouf-de-la-mort-qui-tue-au-secours, trouvé d’occasion chez mon petit fournisseur boulevard Beaumarchais.  Le lien sur le site de Nikon correspond à la version VRII (Vibration Reduction version 2) mais la VR que j’ai trouvée est EXCEPTIONNELLE!

Tenez, voici quelques photos pour vous rendre compte par vous même.

Vous remarquerez à côté un autre objectif, disons plus … artisanal que j’ai encore beaucoup de mal à monter sur mon boitier.

Encore mille fois merci.

Je vous enverrai bientôt un lien vers la galerie de photos de la soirée, dès qu’elle sera prête.

Je vais maintenant reprendre la lutte contre la désinformation.  Ça tombe bien, le concours de beauté au PS se termine demain, et on va peut-être enfin pouvoir parler de politique. Retrouvez donc très bientôt le « Petit journal du rouge qui saoule » pour un nouvel article de lutte contre le Dogme.

En attendant, je suis malheureusement dans l’obligation de rendre l’antenne aux « vrais médias » pour qu’ils relatent, décortiquent, analysent, expertisent, décryptent les grands sujets de fond de notre époque, à savoir, en ce moment, la fin du concours de beauté péesse, les 2 mois à venir de bla-bla uhempéien non-stop  en équilibre des 2 mois passés de bla-bla péessien, les professeurs qui s’immolent dans les cours de récré, les professeurs qui sabrent les petites policières, et bien sûr …

la super réunion de nos super héros sauveurs du monde du G20 qui, après avoir déjà, selon leurs propres dires, (je vous le rappelle car ce n’est pas toujours très évident ;-)) éradiqué le capitalisme financier sauvage, éliminé les paradis fiscaux, sauvé la Grèce et l’Europe à plusieurs reprises, protégé notre globe terrestre des dérèglements humains et généralisé le bonheur et la joie de vivre sur la planète entière, vont continuer d’imposer aux 99% de leur propre population et au G173 restant leur Dogme mortifère.

Le tout, avec la conviction et l’acharnement propres à tous les technocrates déresponsabilisés coupables de crimes contre l’humanité.  Je rappelle que tous ces dirigeants (tous les Trichet, Camdessus, Strauss-Kahn, Lagarde, Sarkozy, Merkel, Berlusconi, Papandreou, Barroso, Juncker, Obama, Geithner, etc … pour ne parler que de l’époque actuelle) devront un jour répondre de leurs actes devant le Tribunal Pénal International.  Ils ont en effet jetés bien plus de pauvres hères sur les routes de l’exode forcé, causés bien plus de déplacements de population, de misère, de malheur et de mort que tous les Karadzic et Mladic réunis.  C’est un fait.  La différence est que les derniers l’ont fait en treillis, en rase campagne, avec des Kalachnikov alors que les premiers se servent de décisions antidémocratiques prises dans les somptueux palaces où l’oligarchie se fréquente, se mélange, se caresse et utilisent ensuite leurs complices des grands médias pour justifier ad nauseam l’indéfendable.

À très bientôt donc,

Marc, le rouge qui saoule … toujours

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s