Le réalisme a changé de camp

Je ne sais si vous le voyez aussi clairement que moi, mais cela me parait flagrant.

Petit à petit, tout le monde reconnait explicitement ou implicitement que nous avions raison, depuis le début, depuis le début de cette crise économique.  Petit à petit nos analyses, voire nos solutions sont reprises ou au moins envisagées par des individus qui jusque là ne nous écoutaient même pas.  Des mots sortent de l’enclos du vocabulaire honni, interdit, stupide, archaïque simpliste, utopique.

Il est vrai que toutes les étapes que nous traversons aujourd’hui avaient été clairement identifiées par les « vrais » économistes.  Vous savez, les économistes qui ne passent jamais sur les chaines de désinformation.  Tels que J. Généreux, F. Lordon ou encore J. Sapir.  Il est tout aussi incontestable que le discours du Dogme était le parfait opposé du notre.  Mais … ça bouge, me semble-t-il.

Prenez par exemple « l’emprunt forcé par l’état », un des moyens que nous proposions dès 2010 pour étouffer dans l’œuf la spéculation sur la dette grecque. Populisme !  Archaïsme !  Soviétisme primaire !  Il n’y a guère que l’insulte de zoophile qui ne nous ait pas été jeté à la figure.  Aujourd’hui, l’ancien et l’actuel président de l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), Jean-Paul Fitoussi et Philippe Weil, ainsi que le grand patron italien Gabriele Galateri di Genola, président de Generali, ont pris leur plus belle plume pour inviter ensemble les Etats à « [ressortir] de leur arsenal budgétaire l’arme qui  leur a servi aussi bien en temps de guerre qu’en temps de paix : l’emprunt forcé. »  Ce ne sont pourtant pas des bolchéviques de la première heure, ces 3 là.

Regardez encore.  Changer les statuts de la BCE pour lui permettre d’acheter directement des bonds de dette souveraine aux états européens sans avoir à passer par des banques privées (qui elles, se goinfrent au passage en prêtant aux états).  Vous vous souvenez j’espère, vu le nombre d’articles rédigés sur le sujet.  Voilà encore une des premières mesures que nous avons proposées dès le début de la crise pour étouffer la spéculation sur les dettes souveraines.   Exactement ce que fait depuis des années la banque centrale américaine, la Federal Reserve qu’elle s’appelle, ou la Fed pour les intimes.  Et bien … encore aujourd’hui, la Fed va racheter pour 400 milliards d’obligations d’Etat américaines dont la maturité porte de 6 à 30 ans.

Même Alain Minc « trouve intéressante » notre analyse.   Pourtant, il avait une vision différente en 2008: « La crise est grotesquement psychologique« , disait-il !

Il en va ainsi pour beaucoup de concepts et d’idées que nous défendons, tels que l’échelle des salaires ou le protectionnisme coopératif (à la mode Charte de la Havane dont je vous parlerai plus longuement un jour, j’espère, si je trouve le temps).

Encore un effort et ils vont se rendre compte.  Notre programme n’est pas une utopie.  C’est du pur réalisme.  L’utopie, le rêve éveillé, le conte à dormir debout, c’est le Dogme néolibéral.  L’utopie c’est de continuer de croire que le capitalisme peut être un progrès pour l’humanité.

Attention cependant.  La plus grande partie du discours dominant sur toutes les ondes et les pages « grands public » reste la célébration des mythes du néolibéralisme.

Écoutez  l’état des lieux dressé par Olivier Delamarche, un spéculateur de la pire espèce, consultant économique sur BFM Business, chaîne de télé qui est au libéralisme ce que KTO est au catholicisme, sur la crise économique en cours.  C’est à mourir de rire.  Il semble au bord de la crise de nerfs.  Pauvre gars.  Il reconnait que la crise n’ jamais été affrontée sérieusement et il conclue … avec ses préconisations pour encore plus de spéculation :

Allez.  Il faut vous en convaincre, les gens.  Ouvrez les yeux.  Le réalisme a changé de camp.

Soyez réaliste et résistez !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s