Les économistes exclus des chaînes de désinformation

Si vous avez 3/4 d’heure, je vous promets que cet homme-là vous redonnera une énergie à tout faire péter.  Voici Jacques Généreux, le bien nommé, qui explique avec son calme et son sourire habituel, le libéralisme et le pourquoi de son acceptation généralisée par les peuples d’une part, et d’autre part, l’autre monde possible et le comment pour y arriver.  C’est clair, c’est court, ça redonne l’espoir, c’est frais…  Peut-être cela vous donnera-t-il envie de lire son dernier livre :« Nous on peut ! » qui vient de sortir hier.

Puis, pour ceux qui l’apprécient, dont je fais partie avec beaucoup d’autres parmi mes lecteurs, voici Frédéric Lordon, un autre économiste brillant qui n’est jamais invité dans les grands médias.  Il est plus « démondialiste » qu’altermondialiste.  Il défend et argumente des positions radicales comme par exemple « il faut fermer la bourse », parmi beaucoup d’autres.  Il faut l’écouter (ou le lire, bien sûr).  Cela vaut vraiment le coup, surtout chez Daniel Mermet dans « La bas, si j’y suis ».  C’est un peu plus technique que Jacques Généreux mais toutes les clés pour comprendre notre monde et les alternatives y sont.

Et vive la mondialisation heureuse !

Bonne écoute et résistance !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s