Juste un petit mot sur le semestre européen

Le premier « semestre européeen » a donc eu lieu dans le cadre du programme de stabilité (ou pacte de compétitivité) donc je vous avais parlé.  Et la Commission (bandes de technocrates élus par personne) se permet donc de donner ses recommandations aux gouvernements (élus, eux) de chacun des 27 pays membres de l’UE pour l’élaboration de leur propre budget national 2012.  Ces recommandations sont sujettes à sanctions (entre autre financières) si non suivies par les gouvernements nationaux.  Je rappelle que cet assujettissement du parlement français à la commission européenne a été rendu possible en faisant modifier la constitution française fin-2010/début-2011 sans aucune consultation et très peu d’information des citoyens français.

Voici donc les recommandations qui concernent la France: http://ec.europa.eu/europe2020/pdf/nrp/sp_france_fr.pdf.

Comme on s’en doute, ces recommandations sont basées sur les sempiternelles recettes du Dogme. Voyez. Tout y passe et on y trouve en particulier (mais ne me croyez pas sur parole, allez lire le document, il vaut mieux se forger sa propre opinion) les injonctions suivantes:
– approfondissement de la ‘réforme’ du système des retraites de 2010
– modification de la  législation sur la protection de l’emploi qui « reste trop stricte »: la commission dénonce en effet les dispositifs d’indemnisation et de limitation des licenciements, notamment les licenciements des employés en CDI et les « lourdes obligations de reclassement qui s’appliquent aux licenciements collectifs de masse »
– baisse des impôts et des charges sociales
– augmentation des taxes sur la consommation, c’est-à-dire de la TVA
– continuation de la dérèglementation: la France devra « prendre des mesures supplémentaires pour supprimer les restrictions injustifiées dans les secteurs et professions réglementés, notamment dans le secteur des services et du commerce de détail »

Pour info, ces recommandations passeront devant le Conseil européen dans deux semaines et si aucune majorité ne les rejette, hop, c’est fait (cela s’appelle la « majorité inversée », une merveille démocratique). Encore une fois, pas une seule fois le peuple n’aura été consulté, ni même informé.

En 2012, vous saurez pour qui vous votez.

Voilà, je rends la main aux « vrais » media pour une bonne grosse tournée générale de people, de faits divers, d’histoires de princesses, de TV réalité et de jeux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s